A Palavas-les-flots, commerçants et habitants ne veulent pas revivre les incivilités de l’été dernier

L'an dernier, à Palavas-les-flots (Hérault), la saison estivale avait été marquée par des incivilités à répétition. Certains habitants avaient manifesté pour réclamer un retour au calme. Cette année, la ville prend les devants et annonce des mesures de sécurité renforcées.

A Palavas-les-Flots, renforcement des effectifs de police pour la saison 2021
A Palavas-les-Flots, renforcement des effectifs de police pour la saison 2021 © FTV - C.Métairon

L’été 2020 a été vécu comme un véritable enfer par certains commerçants et résidents de Palavas-les-Flots, station balnéaire prisée des touristes l’été. La population passe de 6000 à 80000 personnes en période estivale. Ils craignent de revivre des mois de juillet et août aussi compliqués que l’année dernière : "Nous n’avons pas été habitués à recevoir autant de monde. Je pense qu’il y a eu 40% de population en plus par rapport aux autres années. On n’attendait pas autant de monde, on a tous été débordé dans la restauration, dans tous les commerces, nous dit Malek Belkhitel, président association des commerçants des deux rives.

 

Nous n’avons pas été habitués à recevoir autant de monde

Malek Belkhitel, président association des commerçants

Suite au confinement et aux diverses restrictions sanitaires, de nombreux touristes avaient privilégié les destinations du sud de la France multipliant par 10 ou par 15 la population habituelle. C’est ce qu’il s’est passé à Palavas-les-Flots. Un effet de masse accentué par la fermeture des bars et surtout des discothèques. Au cours de l’été, un collectif s’était même crée pour dénoncer ces incivilités du quotidien. Des centaines de personnes avaient manifesté plusieurs dimanches d’affilée pour exprimer leur ras le bol.

Des forces de l'ordre mobilisés tout l'été

Christian Jeanjean, le maire de Palavas-les-Flots, annonce un renforcement de la sécurité après les incivilités de l'an dernier : "Il y a eu quelques petits soucis dus à l’augmentation de la fréquentation de touristes sur note plage, reconnait Christian Jeanjean, ça a été un grand succès mais ça a été compliqué de le gérer. Nous avons décidé de prendre des mesures, et ces mesures sont l’augmentation des policiers municipaux, on a embauché 6 policiers municipaux et 12 ASVP et nous avons pour projet la construction d’un centre de la police municipale qui devrait se faire d’ici l’année prochaine."

Au-delà des incivilités quotidiennes, au cours de l’été, une commerçante s’était faite agressé physiquement par un touriste. En réponse à cette agression, la préfecture de l’Hérault avait mobilisé 30 gendarmes supplémentaires pour apaiser les tensions entre touristes et commerçants.

Fermeture des plages la nuit et interdiction d’accéder au centre-ville en voiture

La municipalité a également pris la décision de pouvoir fermer la plage la nuit en cas de forte affluence. Autre mesure phare de l’été 2021, la limitation de l’accès au centre-ville aux voitures de juin à septembre : « Nous allons fermer des boulevards pour éviter le bruit des voitures. L’idée est de mettre les voitures à l’écart, pour qu’à l’intérieur de la ville et sur la plage, nous puissions avoir un lieu de sérénité et de repos. Palavas est une ville agréable, on vient pour se détendre, pour oublier les soucis, pour être comme dans une grande banlieue, dans une grande ville, nous sommes là pour être dans la quiétude », conclut le maire de la ville, Christian Jeanjean.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie faits divers police société sécurité justice mer nature