• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Béziers : Robert Ménard, jugé pour provocation à la haine

Robert Ménard, décembre 2015 - Archives / © AFP
Robert Ménard, décembre 2015 - Archives / © AFP

Le maire de Béziers, Robert Ménard, est attendu par la 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris pour répondre de ses propos sur les élèves musulmans de sa ville. Il est jugé pour provocation à la haine.

Par Joane Mériot

Le maire de Béziers Robert Ménard est jugé devant le tribunal correctionnel de Paris pour provocation à la haine après avoir déclaré qu'il y avait trop d'enfants musulmans dans les écoles de sa ville
Saisi par les associations antiracistes Licra et Mrap le parquet de Paris vise 2 déclarations de l'élu Biterrois.

Il est poursuivi pour deux tweets, accusés d’inciter à la haine et à la discrimination.

Deux déclarations sont visées. D’abord, le 1er septembre :

« #rentreedesclasses : la preuve la plus éclatante du grand remplacement en cours. Il suffit de regarder d’anciennes photos de classe. »



Quelques jours plus tard invité sur la chaine info LCI il tenait des propos similaires  « Dans une classe du centre-ville de chez moi, 91 % d’enfants musulmans. Evidemment que c’est un problème. » 


L'élu proche du front national n'en est pas à sa 1ère déclaration du genre. Il avait déjà fait l'objet d'une enquête de la police en 2014 pour des propos semblables.

Des propos renouvelés encore en mai 2015. Là aussi une enquête avait finalement été classée sans suite.

Le reportage de Luc Calmels 

Béziers : Robert Ménard, jugé pour provocation à la haine
Le maire de Béziers, Robert Ménard, est attendu par la 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris pour répondre de ses propos sur les élèves musulmans de sa ville. Il est jugé pour provocation à la haine. - France 3 LR - Luc CALMELS


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Christophe Barret

Les + Lus