REPLAY. Un ancien pompier volontaire jugé à Béziers pour avoir allumé des feux cet été à Pézenas

Diffusé du au Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuel Deshayes

Un ex-pompier volontaire était jugé aujourd'hui au tribunal correctionnel de Béziers. Il serait à l'origine de plusieurs départs de feu à Pézenas en aout dernier. En garde à vue, il a reconnu les faits et risque jusqu'à 10 ans de prison. Au sommaire de votre 19/20 régional également, la colère d'un maire du Gard qui refuse de payer une facture d'électricité qui s'envole et un jardinier semencier dans l'Hérault qui propose de jardiner sans eau !

Un ancien pompier volontaire en Ardèche à la barre du Tribunal correctionnel de Béziers ce mecredi 28 septembre 2022. Il est poursuivi pour avoir allumé deux feux au début du mois d'août à Pézenas. mais lors de sa garde à vue, il n'a reconnu sa responsabilité que pour l'un des deux incendies seulement, un sinistre qui a brûlé 500 m2 avant d'être rapidement circonscrit. L'homme, âgé de 33 ans et résidant à Villeurbanne, près de Lyon, était en vacances dans l'Hérault cet été avec sa compagne, quand il a été interpellé par les gendarmes le 2août dernier. Il avait expliqué aux enquêteurs regretter son geste commis alors qu'il était ivre.

Dans le reste de l'actualité et au sommaire votre édition régionale présentée par Karine Zabulon :

De l'électricité dans l'air à Bellegarde !

Il ne veut pas payer la note. Le maire de Bellegarde dans le Gard refuse de régler plus de 600 000 euros de facture d'électricité pour sa commune de 8000 habitants. Une facture en hausse de 240 à 300% avec l'inflation ! L'édile réclame un bouclier tarifaire pour les petites collectivités. Ce lundi 26 septembre 2022 Juan Martinez a même adressé un courrier à Emmanuel Macron en personne, il a même postulé pour diriger EDF : "Monsieur le président de la République, j'ai le regret et l'honneur de postuler à la direction de l'entreprise nationale EDF." 

Un Monde Nouveau à Montpellier 

Ils rêvent tous d'un autre monde. La 3ième édition du forum Le Monde Nouveau ouvre demain au Corum de Montpellier. Jusqu'à samedi, professionnels, chercheurs, experts, sont invités à réfléchir à la transition environnementale et sociétale. Conférences, débats et ateliers sont ouverts gratuitement à tous. "Maintenant ou jamais, il faut sauver la Méditerranée", c'est le thème de la première journée ce jeudi 29 septembre 2022 de 9h30 à 17h30, au Corum à Montpellier 

Marie-France Marchand-Baylet, vice-présidente du groupe La Dépêche et initiatrice de ce grand rendez-vous national et international, est l'invitée du journal. Face à l'urgence climatique, explique-t-elle, "nous n’avons plus de temps, trois petites années annonce le GIEC. (...) Bientôt, il sera trop tard. Des solutions existent. Elles ont déjà été imaginées, pensées, expliquées, défendues, concrétisées. Nous avons eu l’occasion de les exposer au cours des éditions précédentes. Mais elles ne sont pas encore assez prises en compte. (...) Il faut accélérer le mouvement et, de simples spectateurs, devenir les acteurs du changement."

Un potager sans eau !

Et des solutions pour la planète, il y en a parfois de très simples. Après un été caniculaire dans la région comme partout en France et une sécheresse qui a imposé des restrictions d'eau dans de nombreuses communes, bon nombre de jardiniers et agriculteurs ont vu leur production baisser de jour en jour par manque de pluie. Dans le secteur de Lodève, dans l'Hérault, un jardinier semencier expérimente depuis plusieurs années des plants de légumes qui résisteraient à la sècheresse et aux maladies. Il en commercialise aujourd'hui les graines.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité