• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

La gauche en rang par quatre pour la primaire citoyenne à Béziers

Trois débats pour mieux cerner les différences et les nuances entre les 4 candidats. / © france3
Trois débats pour mieux cerner les différences et les nuances entre les 4 candidats. / © france3

Ils seront 4 candidats à postuler pour être le candidat de la gauche pour les prochaines municipales à Béziers. Une primaire qui se déroulera le 13 et le 20 octobre prochain. L'heureux élu aura le privilège d'affronter le candidat UMP, le FN et très certainement un candidat du Front de gauche.

Par Laurent Beaumel

Fin octobre le parti socialiste aura désigné son candidat pour les municipales à Béziers. Le choix se fera lors d'une primaire citoyenne chère au PS. 4 candidats tous socialistes sauf un. Le partie écologie les verts s'est invité dans la bataille.  

3 hommes et une femme

La course pour ses primaires se déroulera en deux actes. Deux tours de scrutins au cours desquelles les électeurs devront choisir entre 3 hommes et une femme.
Tout d'abord, Karine Chevalier (50 ans), née à Béziers, professeur d'histoire/géographie, conseillère régionale déléguée aux écoles de la 2ème chance P.S
Pierre Callamand (54 ans), né à Montpellier, chef du service pédiatrie de l'hôpital de Béziers, conseiller municipal PS à Béziers. Jean-Michel Du Plaa, membre du cabinet de Gérard Saumade au conseil général, vice-pdt du conseil général en charge de la solidarité, chef de file du groupe d'opposition PS au conseil municipal de Béziers. Enfin l'intrus, Guilhem Johannin (42 ans), ex-Modem passé chez Europe Ecologie Les Verts, ex-suppléant de l'éphémère députée PS Dolorès Roqué en 2012, aujourd'hui candidat d'Europe Ecologie Les Verts dans cette élection.

La primaire est "citoyenne",est ouverte à tous et à toutes autres que les militants socialistes, et tout électeur inscrit sur les listes électorales peut voter lors des 2 tours de scrutin, les 13 et 20 octobre (9h/19h)

Trois débats pour éclairer la lanterne des électeurs

3 débats ponctueront la campagne. Le premier avait pour thème le centre ville, le second,  a traité d'économie. Enfin le dernier débat qui aura lieu la semaine prochaine évoquera le vivre ensemble. Chaque candidat a 10 minutes pour exposer ses propositions, ensuite chacun répond à des questions écrites recueillies dans la salle.
Hier soir, pour le deuxième débat environ 120 personnes avaient fait le déplacement.

Tous ont prôné une plus grande coopération avec les autres collectivités pour accélérer le développement économique de Béziers. Ils ont l'ambition aussi de changer l'image de la ville pour la rendre plus attractive aux investisseurs et développer l'offre touristique en lien avec les écluses du canal du Midi.
Pierre Callamand et Jean-Michel Du Plaa ont plaidé pour la création d'une université de technologie pour pallier l'insuffisante qualification des demandeurs d'emploi du Biterrois.
Au guichet unique prôné par Jean-Michel Du Plaa, Karine Chevalier préfère une "cité des métiers", sorte de carrefour entre formation et recruteurs.
Guilhem Johannin, lui, privilégie l'économie sociale et solidaire pour retisser du lien entre les acteurs économiques. Il veut donner la priorité aux entreprises et PME locales, pour des emplois non exportables. 
Primaire citoyenne socialiste à Béziers. 4 pour un!

 

Sur le même sujet

Battle Of The Year : Interview du Bboy Dany

Les + Lus