• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Les espoirs du Front National en Languedoc-Roussillon

Marine le Pen en meeting en novembre 2013 / © AFP / BERTRAND LANGLOIS
Marine le Pen en meeting en novembre 2013 / © AFP / BERTRAND LANGLOIS

Le 22 avril 2012, le Gard votait à 25,51% pour Marine le Pen et la plaçait en tête de tous les candidats présidentiels. Le Gard élisait quelques jours plus tard l'un des deux députés favorable au F.N. Gilbert Collard. C'est dire pourquoi le F.N. espère beaucoup des prochains scrutins dans la région.

Par Laurence Creusot


Saint-Gilles, Béziers et Perpignan figurent parmi les 10 villes gagnables par le Front National selon un cadre du parti frontiste.

Saint-Gilles grâce à la candidature du député Bleu-marine Gilbert Collard, Béziers avec celle de Robert Ménard journaliste.
Marine Le Pen de passage à Montpellier le 17 janvier expliquait : "Compte tenu des résultats que le FN a pu obtenir par le passé et du soutien qui est apporté à M. Ménard dans cette candidature, il y a un vrai suspense" à Béziers".

Et si Perpignan devenait la plus grande ville Front national de France?
Pour les concurrents de Louis Aliot, compagnon de Marine Le Pen, la question n'a rien de farfelue et promet une campagne municipale à couteaux tirés. Perpignan et ses 120.000 habitants, capitale des Pyrénées-Orientales, le FN en a fait un objectif prioritaire.

Le chômage frôle les 16% dans le département. Le rejet du travailleur étranger, notamment espagnol, y est répandu.
Le vote des importantes communautés de pieds-noirs et de harkis passe pour toujours peser lourd. Trois des principaux prétendants (M. Aliot par sa mère, le maire sortant Jean-Marc Pujolet le candidat socialiste Jacques Cresta) sont issus de la communauté des rapatriés d'Algérie.

La nouvelle image du FN

"Les gens ont une autre image du FN: quand ils me voient, ils se disent: "il a l'air normal", dit Louis Aliot. "Marine rencontre mes amis, mes connaissances; ils voient bien qu'on n'est pas des affreux jojos, casque à pointe, panzer garé devant la porte", dit-il.
Le FN a enregistré dans ce département frontalier de l'Espagne - l'un des plus pauvres de France - certains des plus hauts scores de son histoire depuis l'élection à l'Assemblée nationale de l'ex-OAS Pierre Sergent en 1986.

C'est ce que Michel Wieviorka appelle le deuxième FN dans son livre " le Front National entre extrémisme, populisme et démocratie".
La promotion du FN comme figure ordinaire et acceptable c'est ce que décrit Danielle Floutier dans le lrecueil publié par le diable Vauvert : Vote FN pourquoi ?


Les résultats du F.N. lors des précèdents scrutins

A lire aussi

Sur le même sujet

Souvignargues: une maison en paile et en bois

Les + Lus