• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Ligue 2 : le stade de la Méditerranée de l'AS Béziers officiellement homologué par la LFP

© O.Pintavy/Mairie de Béziers
© O.Pintavy/Mairie de Béziers

Après un premier match à Montpellier, le stade de la Méditerranée a été officiellement homologué ce jeudi à l'issue d'une réunion de la LFP. L'AS Béziers, club de Ligue 2, pourra jouer dans son stade face à Lens ce samedi​​​​​. La remise aux normes aura coûté plus d'un million d'euros. 
 

Par Walid Kachour

La Ligue de Football Professionnel et son lourd cahier des charges ont enfin donné le feu vert à l'AS Béziers football.

Le club pourra officiellement disputer ses matchs à domicile au stade de la Méditerranée, jugé non conforme aux exigences professionnelles de la ligue 2. 

 

Trois axes principaux de rénovation 


Les rénovations exigées par la LFP et la FFF pour permettre au club, encore en national l'an passé d'évoluer au niveau professionnel, portent sur trois niveaux : 

 
  • L'éclairage de l'enceinte.  

Les luminaires classiques ont été remplacés par des LED qui peuvent se rallumer instantanément en cas de panne. S'ajoute à cela une double source d'alimentation exigée par la LFP.

Un deuxième groupe électrogène de secours est prêt en cas de coupure, ce qui permet la continuité du match.


 
  • La sécurité des supporters adverses 

 

Les supporters visiteurs sécurisés dès leur arrivée au parking du stade dans un espace cloisonné de A à Z afin qu'il ne soit jamais en mesure de rencontrer les supporters adverses affirme Olivier Pintavy, en charge des équipements sportifs de la ville de Béziers.


Du parking à la billetterie jusqu'à la tribune en passant par la buvette, un espace complet est dédié uniquement aux supporters extérieurs.

Contrairement à Nîmes, le stade est ici doté d'une double enceinte afin que les fans adverses ne puissent jamais rencontrer un supporter biterrois, grâce aux portails et grillages latéraux installés et exigés par la LFP.

Avec un bus adverse situé à près de 40 mètres de la tribune pour quitter le stade à l'issue du match.  

 
  • La vidéosurveillance 

Il s'agissait du gros hic du stade la Méditerranée. En effet il ne possédait aucune caméra de surveillance jusqu'à maintenant.

Désormais, l'écrin passe de 0 à 64 caméras. Placées tout autour du stade, elles contrôlent tout et partout: de l'arrivée des joueurs jusque dans les coursives du stade, en passant bien évidemment par les supporters.

Un PC sécurité a également été créée.


Revivez le résumé du match de la montée en Ligue 2 face aux Herbiers. Le club comptait alors le 4e plus petit budget de National, avec 1,7 million d'euros.

 
Match montée Béziers



Le paradoxe avec le club de rugby



Pour autant, le club de rugby de l'AS Béziers Hérault pouvait jouer sans besoin de mise aux normes. La ville offre en effet un cas très rare, voire unique dans le sport.

Elle abrite dans le même stade deux clubs issus de la même division dans des sports différents. En effet, l'AS Béziers Hérault joue en PRO D2, équivalent de la ligue 2 en rugby français. 


Mais le stade avait toutefois fait l'objet de travaux non exigés mais offrant au club de rugby le "Label Stades" décerné par la Ligue Nationale de Rugby et qui attribue à l'institution une enveloppe de 160 000 euros par an.  
 

 

Il y a des différences en termes d'exigence entre la LNR et le duo LFP-FFF. Elle aussi a son droit de regard et impose des conditions pour l'homologation au niveau footballistique déclare Pintavy.


La aussi, les différences s'appliquent autour de trois axes :
 
  • Il y a tout d'abord la sécurisation des espaces visiteurs et pour les officiels de match.
 
  • De plus, il n'y a aucune sectorisation et parcages domicile et visiteurs pour le rugby, où chacun est libre d'aller où il veut.
Pour les matchs de ballon ovale, aucun parcours sécurisé n'est mis en place pour les supporters de l'équipe d'en face, qui peuvent aller dans la tribune de leur choix, en compagnie du public biterrois.


 
  • Il y a également la vidéo-protection où les matchs de Pro D2 ne nécessitent aucune caméra.

Seul point commun entre les deux sports : les seuils de luminosité exigés à hauteur de 1400 lux.
 

 

L'arrivée du football de haut niveau va cependant profiter au rugby. Les supporters vont enfin bénéficier d'une sécurité et d'un confort visuel adapté au haut niveau.

 

La mise aux normes et ses enjeux financiers colossaux



Des travaux de réfection du stade qui ont coûté 1,2 million d'euros, somme partagée à parts égales entre le département, la région, l'agglomération, la ville de Béziers, et bien évidemment le club. 

 

L'évaluation de l'éclairage est fait par la FFF. Elle classe en plusieurs niveaux selon les divisions. Depuis le 13 août nous sommes classés au niveau 2, comme l'exige la ligue 2.


Pour ce qui de l'installation générale, la fédération a classé provisoirement le stade en catégorie 2 avec un bémol au niveau de la vidéo-surveillance.


Des derniers tests ont été effectués aujourd'hui sous la supervision de la LFP, qui doit donner son aval pour permettre à la FFF de valider cette évaluation, sans laquelle l'homologation est impossible. 


Des ajustements non sans conséquences puisque la mise aux normes permettra au club d'obtenir une "licence club" qui garantit 1 million d'euros supplémentaire en plus des 4 millions offerts au titre des droits télé.  

Une somme non négligeable pour le plus petit budget de Ligue 2 et ses 6 millions d'euros.

Les résultats de ces tests et les derniers documents ont été validés ce jeudi matin au siège de la LFP à l'issue d'une réunion qui rend officielle l'homologation administrative et la bonne tenue du match de l'ASB au Stade de la Méditerrranée.


Rendez vous ce samedi 15h contre Lens, écrasant leader de Ligue 2 et auteur d'un sans-faute en 4 rencontres.

 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Montpellier : polémique et manifestation autour du projet de zone d'activité à Saint-Clément-de-Rivière

Les + Lus