• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Mairie de Béziers : les santons bientôt priés d'aller crécher ailleurs ?

Béziers (Hérault) - la crèche de Noël dans le hall de la mairie - 2014. / © afp
Béziers (Hérault) - la crèche de Noël dans le hall de la mairie - 2014. / © afp

Lundi, devant la cour administrative d'appel de Marseille, le rapporteur public a demandé l'annulation de la décision du maire de Béziers, Robert Ménard (élu en 2014 avec le soutien du FN) d'installer une crèche dans le hall de l'hôtel de ville à Noël. La justice tranchera le 3 avril. Explications.

Par Valérie Luxey

La Nativité a-t-elle droit de cité dans l'enceinte de la mairie de Béziers (Hérault) ? Non, selon le rapporteur public de la cour administrative d'appel de Marseille. Il a demandé lundi l'annulation d'une décision du maire, Robert Ménard (élu en 2014 avec le soutien du FN), d'installer une crèche dans le hall de l'hôtel de ville durant la période de Noël.

Tradition locale ?

Pour le ministère public, "il n'y a pas de tradition locale d'installation d'une crèche dans le hall de l'hôtel de ville de Béziers". Selon des témoignages, "c'était la première fois que cela avait lieu", a relevé le rapporteur.

A l'inverse, la municipalité a fait valoir "l'existence d'une tradition locale". La crèche n'est pas installée par une volonté de prosélytisme. Elle a toujours été présentée comme une exposition, il y a une dimension culturelle de la crèche. Elle est là parce qu'elle fait partie de la tradition", a martelé  Me Raphaëlle Hiault Spitzer, avocate de la ville de Béziers.

La mairie confortée en première instance

En première instance, en juillet 2015, le tribunal administratif de Montpellier, saisi par une plainte de la ligue des droits de l'homme (LDH), avait donné raison à Robert Ménard, considérant que cette crèche s'inscrivait dans le cadre d'une "animation culturelle". La LDH ( Ligue des Droits de l'Homme), qui avait fait appel du jugement, n'était pas présente à Marseille ce lundi. La cour administrative d'appel rendra sa décision le 3 avril.

Les crèches dans les mairies : une polémique française

L'installation de crèches dans des lieux publics a donné lieu à une importante polémique en France et à des décisions contradictoires des tribunaux. En novembre 2016, le Conseil d'État a tranché pour une interdiction de crèches dans un bâtiment public "sauf si des circonstances particulières montrent que cette installation présente un caractère culturel, artistique ou festif". Dans les autres emplacements publics, l'installation d'une crèche de Noël est légale, "sauf si elle constitue un acte de prosélytisme ou de revendication d'une opinion religieuse". 

A lire aussi

Sur le même sujet

Hérault : des agriculteurs dénoncent la récupération de terres agricoles pour produire de l'électricité verte

Les + Lus