Cambriolage du Jardin Saint Adrien à Servian : le propriétaire mis en examen pour tentative de vol

Publié le Mis à jour le

Déjà mis en examen pour homicide volontaire, Daniel Malgouyres, le propriétaire du jardin Saint-Adrien à Servian, est mis en examen pour complicité de tentative de vol avec arme. Il nie tous liens avec les cambrioleurs. Il a été incarcéré en détention provisoire vers 21h.

Lors d'une conférence de presse organisée à 18h à Béziers, le procureur de la République a confirmé que l'homme arrêté dans les Pyrénées-Orientales mardi est bien le second cambrioleur de Servian.
Il est âgé de 50 ans et réside à Perpignan. L'homme a été placé sous mandat de dépôt et mis en examen pour complicité de vol avec arme et violences aggravées.

Des "liens" entre le propriétaire et les 2 cambrioleurs ?


Yvon Calvet a ensuite expliqué que la garde à vue du propriétaire du Jardin Saint-Adrien à Servian, commencée mercredi soir, était levée.
Mais qu'après son audition, Daniel Malgouyres, 68 ans, était mis en examen pour complicité de tentative de cambriolage avec arme.

Il y aurait un "lien", selon l'enquête, entre les cambrioleurs et le propriétaire des lieux mais Daniel Malgouyres qui a abattu l'un des 2 voleurs nie les connaître et toute complicité.
Les enquêteurs lui reprochent également de leur avoir caché des faits.

Enfin, loin d'éclaircir les circonstances du drame, les récits des 3 témoins, à savoir le propriétaire, sa femme et le cambrioleur survivant divergent.

Le parquet a requis son placement immédiat en détention provisoire. Le juge des libertés et de la détention a ensuite décidé d'incarcéré Daniel Malgouyres aux alentours de 21h.

Retour sur les faits : c'était dans la nuit du 5 au 6 octobre 2017


Le drame s'est produit vers 21 heures, au domaine Saint-Adrien, un lieu agrémenté de jardins distingués par plusieurs prix.

Selon les éléments de l'enquête, deux cambrioleurs armés se sont introduits dans la maison du propriétaire, et l'ont menacé ainsi que sa famille.
L'un des voleurs est monté à l'étage, le propriétaire des lieux s'est alors saisi d'une arme, et a tiré mortellement sur lui. L'autre cambrioleur présumé a pris la fuite.

Selon les premières déclarations du propriétaire, deux cambrioleurs armés se seraient introduits chez lui, et l'auraient frappé, ainsi que sa femme, handicapée suite à un accident, a relaté une source proche du dossier.
L'un des 2 voleurs serait monté à l'étage pour y chercher un coffre-fort, et le propriétaire des lieux se serait alors saisi de son propre fusil, avec lequel il l'a tué.
Il possédait cette arme, toujours chargée, selon ses dires, pour chasser les sangliers qui passaient sur son domaine.

Le 2e homme a été interpellé par les gendarmes de la section de recherche de Montpellier, mardi 17 octobre, à Perpignan.
Il est en garde à vue et est interrogé sur les circonstances du décès de son complice présumé lors du cambriolage à Servian.

durée de la vidéo: 01 min 44
Cambriolage du jardin Saint-Adrien : le propriétaire placé en détention provisoire ©France 3 Occitanie