Carnon : de plus en plus d'adeptes de la randonnée aquatique

En hiver comme en été, la mer Méditerranée est devenue une salle de sport XXL. De plus en plus de personnes sont adeptes de la randonnée aquatique, un sport accessible à tous. Reportage au Petit Travers entre Carnon et La Grande-Motte.

Le Languedoc-Roussillon et ses dizaines de kilomètres de littoral sont le cadre rêvé pour la pratique de la randonnée en mer l’été mais aussi l’hiver. Plusieurs fois par semaine, des clubs de l'Hérault organisent des marches aquatiques.

Ils sont de plus en plus nombreux à profiter des joies et des bienfaits de cette discipline, pour le corps mais aussi pour la tête. Une de nos équipes a participé à une matinée «marche aquatique» sur la plage du Petit Travers entre Carnon et La Grande-Motte.

Le reportage de Daniel De Barros et François Jobart.

En hiver comme en été, la mer Méditerranée est devenue une salle de sport XXL. De plus en plus de personnes sont adeptes de la randonnée aquatique, un sport accessible à tous. Reportage au Petit Travers entre Carnon et La Grande-Motte. ©France 3 LR

Trois kilomètres sont prévus dans une eau à 12 degrés en cette fraîche matinée de janvier. Une vingtaine de courageux est au rendez-vous sur la plage du Petit Travers.


L’eau est bonne, nous sommes bien équipés, c’est que du bonheur lâche une randonneuse ! Au début c’est dur, mais après c’est formidable.
Je suis là depuis le début de la saison et je suis accro lâche un autre randonneur.


Dans ce club, près de 300 licenciés viennent goûter régulièrement à ce qui ressemble à une fontaine de jouvence. Le rendez-vous est donné deux fois par semaine.
 
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Occitanie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité