Confinement : à Lodève, Victor champion de VTT fait sa course virtuelle et à Montpellier Nicolas commente l'exploit

L'Héraultais Victor Koretzky, spécialiste français de VTT, bien que confiné, ne lâche pas le vélo.Il utilise un home-trainer "fait maison" et participe à des courses sur Internet commentées en direct par Nicolas Reverte. Avec le même logiciel, les 2 hommes vivent un nouveau cyclisme en mode virtuel.

Lodève - L'Héraultais Victor Koretzky, spécialiste français de VTT, bien que confiné, ne lâche pas le vélo - mai 2020.
Lodève - L'Héraultais Victor Koretzky, spécialiste français de VTT, bien que confiné, ne lâche pas le vélo - mai 2020. © F3 LR
Confiné chez lui à Lodève mais pas inactif, Victor Koretzky s'entraîne.
Si le champion de VTT a vu disparaitre ses objectifs les uns après les autres, Europe, monde et Jeux Olympiques, il entretient quand même sa forme à domicile. Il utilise pour cela une installation artisanale lui permettant de pédaler réellement avec des conditions de course virtuelles.
 

Il n'y a aucune partie fixe sur le vélo. Je peux bouger dans tous les sens. Et ensuite, il y a la technologie !


Pour rendre ses efforts plus amusants, Victor se connecte à une application en ligne de cyclisme virtuel. Il peut alors se confronter à des centaines de coureurs amateurs et professionnels sur des parcours 2.0 très variés mais surtout très réels.
 

On ressent tout physiquement les montées et les descentes, les cols. Ca m'oblige à me mettre à la bonne vitesse et au bon rythme. C'est jamais monotone comme une séance classique. En fait, c'est du virtuel réel...

 
Montpellier - Nicolas Reverte, speaker de la fédération de cyclisme commente en direct les courses virtuelles- mai 2020.
Montpellier - Nicolas Reverte, speaker de la fédération de cyclisme commente en direct les courses virtuelles- mai 2020. © F3 LR


Nicolas commente la course en direct


A quelques dizaines de kilomètres de là, à Montpellier, Nicolas Reverte speaker de la fédération de cyclisme s'est lui reconverti en commentateur des courses virtuelles. Connecté à la même application, il fait partager avec beaucoup d'énergie sa passion du cyclisme aux internautes-spectateurs.
 

Il faut laisser parler son coeur mais il faut aussi être concentré sur les événements. Ce qui est important, c'est aussi le palmarès des coureurs, du premier au dernier, pro et amateur.


Si tout va bien, dans quelques jours, le cyclisme virtuel va céder la place au réel avec la reprise des entrainements sur route. Mais les courses elles continueront de prospérer sur la toile.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vélo coronavirus/covid-19 santé société vtt sport cyclisme internet économie innovation