Coronavirus Hérault : 592 personnes en provenance de Tanger rapatriées par bateau à Sète

592 personnes sont arrivées ce samedi matin par bateau en provenance de Tanger. Elles ont débarqué au port de Sète. Parmi ces ressortissants, des Français, des Suisses, des Allemands et des Espagnols. 
 

592 personnes en provenance de Tanger ont débarqué ce matin au port de Sète - 4 avril 2020
592 personnes en provenance de Tanger ont débarqué ce matin au port de Sète - 4 avril 2020 © FTV. C.Barbet
Il est 8h40 ce samedi matin lorsque le bateau Abel Matutes, amarre au port de Sète dans l’Hérault. A son bord 592 passagers et près de 250 véhicules. Ils ont voyagé pendant près de 36 heures, ils sont partis de Tanger jeudi dans la soirée.

Organisée par par le ministère des affaires étrangères, cette opération est la deuxième de cette envergure cette semaine en provenance de Tanger. Parmi les ressortissants, des Français, des Suisses mais aussi des Espagnols et des Allemands.
   

Un sas médical


Pendant la traversée les 590 passagers ont été soumis à des contrôles sanitaires réguliers par une équipe médicale à bord. 
Une fois arrivé à quai un le relais est pris par les autorités françaises.

En effet, dès la sortie du bateau, les touristes doivent passer par un sas médical, il a été mis en place par la Croix rouge et les pompiers de l’Hérault. Des contrôles sanitaires sont effectués avec notamment une prise de température et les ressortissants doivent répondre à un questionnaire. 

Il y a un peu plus de 100 personnes à la fois policiers, gendarmes, personnels volontaires de la Croix Rouge pour que cette opération se passe dans les meilleures conditions possibles.
Jacques Witkowski, Préfet de l'Hérault


Bilan : aucun cas détecté parmi les passagers. Depuis le 16 mars, 130 000 personnes ont été rapatriés de l'étranger.


Le reportage de Clément Barbet et Enrique Garibaldi. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société tourisme économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter