Déconfinement : à Cazouls-lès-Béziers, gendarmes et policiers municipaux livrent les cours aux élèves restants chez eux

Malgré le redémarrage des cours dans les établissements scolaires, une bonne partie des élèves du primaire n'a pas encore repris le chemin de l'école. A Cazouls-lès-Béziers, dans l'Hérault, ce sont les gendarmes et les policiers municipaux qui livrent les devoirs... à domicile.

Cazouls-lès-Béziers (Hérault) - un gendarme livre les devoirs d'un élève de l'école Saint-Exupéry - mai 2020.
Cazouls-lès-Béziers (Hérault) - un gendarme livre les devoirs d'un élève de l'école Saint-Exupéry - mai 2020. © Gendarmerie 34

Avec la réouverture progressive des établissements scolaires, une reprise à plusieurs vitesses s’effectue dans les écoles. Et environ la moitié des élèves de primaire sont toujours chez eux, loin des salles de classe.

Tous n'ayant pas accès à un ordinateur ou à une liaison numérique avec les enseignants, une initiative solidaire s'est mise en place à Cazouls-lès-Béziers, durant le confinement et va se poursuivre dans les semaines à venir. Ce sont les gendarmes et les policiers municipaux en accord avec l'école et le médiateur social de la commune, qui portent les cours et les devoirs aux enfants isolés.

Un soutien très apprécié par les jeunes élèves qui gardent ainsi le contact avec leurs instituteurs et professeurs des écoles.

 

Les devoirs de 50 enfants livrés à domicile... par les forces de l'ordre !


Les gendarmes de la brigade territoriale autonome de Cazouls ainsi que les policiers municipaux poursuivent leur mission solidaire et inédite après le confinement.
Ils continuent de remettre des enveloppes contenant cours et devoirs aux familles des enfants de l'école primaire Saint-Exupéry et continueront à le faire probablement jusqu'à la fin de l'année scolaire, en juin.

Car seuls 75 élèves du CP au CM2 sur plus de 350 ont repris leur scolarité mardi.
Le maire ayant établi un arrêté municipal, en date du 4 mai, disposant que seront uniquement accueillis en écoles maternelles et élémentaires les enfants :
Lundi, 50 plis contenant les cours de 50 élèves ont été remis par le directeur de l'école primaire Saint-Exupéry, aux gendarmes et policiers. Ces courriers ont été déposés en main propre aux enfants, le jour même.

Ces livraisons express ont été faites bien naturellement en respectant les mesures de distanciation sociale.

De même, une collecte gratuite et des livraisons de livres ont été organisées pour les personnes seules de la commune afin de les aider à passer le confinement.
Enfin, une aide logistique a aussi été apportée aux personnes âgées ne pouvant se déplacer seules.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société police sécurité coronavirus santé déconfinement solidarité coronavirus : école à la maison
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter