"C'est une question de respect", se promener torse nu en ville, cette pratique qui peut vous coûter 150 euros d'amende

L'arrêté municipal interdisant d'être torse nu dans les rues et commerces de la Grande-Motte, dans l'Hérault, date de 2008 mais serait peu respecté. La ville prévoit une campagne d'affichage pour rappeler la loi.

L'envie pourrait être tentante par ces fortes chaleurs. À la Grande-Motte, dans l'Hérault, la mairie prépare une campagne d'affichage publique, intitulée "En ville, je m'habille", pour rappeler qu'il est interdit de se promener torse nu dans les rues, dans les commerces et les établissements publics de la ville.

Exception faite des plages et de la promenade du Front de Mer.

Une initiative surtout à destination des touristes

L'initiative s’adresse principalement aux touristes, pas toujours au fait de la législation en vigueur, pourtant en place depuis un arrêté de 2008.

"On a eu près de 3 000 partages de notre publication sur Facebook, ce qui montre bien que c'est un sujet concernant", estime Stéphan Rossignol, maire de la Grande-Motte. "Outre les panneaux d'information, on a donné des flyers et stickers aux commerçants. Ils ne sont pas preneurs d'avoir de la clientèle qui rentre torse nu dans leur magasin, surtout pour l'alimentaire."

C'est une question de respect, mettre un T-shirt ce n'est pas grand-chose. Si les gens veulent absolument se rafraîchir, ils ont la mer juste à côté.

Stéphan Rossignol, Maire de la Grande-Motte

Les contrevenants s'exposent à une amende de 150€, contre 38€ auparavant, afin d'être "le plus dissuasif possible". Mais l'édile, également vice-président du groupe Nous Occitanie, rattaché au parti Les Républicains, assure que les policiers municipaux font preuve de pédagogie et que les amendes sont rares.

L'élu ne prévoit pas de dérogation en cas de nouvel épisode de fortes chaleurs.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité