Hérault : baignade à nouveau autorisée sur les plages d'Aniane après un dysfonctionnement à la station d'épuration

Depuis lundi 24 août, la baignade n'etait plus autorisée dans le fleuve de l'Hérault sur la commune d'Aniane. En cause, une possible pollution bactérienne à la suite du déversement d'eaux issues d'une station d'épuration. L'Agence Régionale de la Santé vient de donner son feu vert.

Image d'illustration.
Image d'illustration. © Alexis Sciard / IP3

L'ARS vient de donner son accord pour la réouverture des plages du Pont du Diable et des Sablières,  jusqu 'au camping naturiste situé quelques kilomètres plus loin.. La baignade qui était interdite depuis lundi est de nouveau autorisée à compter de ce vendredi. 

Cependant, de nouvelles analyses seront encore effectuées en amont du pont, vers Saint-Guilhem le Désert, sur la  Combe de Brunan. 
 

La baignade est autorisée dès ce soir 

Philippe Salasc , maire d'Aniane




Selon Philippe Salasc, maire d'Aniane (Hérault), c'est la première fois cet été qu'un tel arrêté a été pris sur la commune. Depuis lundi 24 août, la baignade etait interdite sur ses plages. Une mesure préventive après un déversement accidentel susceptible d'entraîner une contamination bactérienne dans le fleuve de l'Hérault.

"Il y a eu un dysfonctionnement sur la station d'épuration de Saint-Guilhem-le-Désert, expose l'élu. Forcément, en aval - le Pont du Diable, ce que nous appelons les Sablières -, il y a eu une pollution. Les analyses de l'Agence régionale de Santé ne sont pas bonnes donc, à partir de là, interdiction de baignade."
 

⚠️ ALERTE POLLUTION FLEUVE HERAULT ARRÊTÉ N° 20-338 du 24 août 2020 FERMETURE PROVISOIRE À LA BAIGNADE ⚠️ Considérant...

Publiée par Mairie Aniane sur Lundi 24 août 2020


A l'origine de la pollution, 'une fuite de 45 m3 d'eaux usées de la station d'épuration de Saint-Guilhem-le-Désert. Fuite qui a été rapidement colmatée.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement pollution loisirs sorties et loisirs