• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Hérault : un bébé requin bleu pris par un hameçon au large de Palavas

Palavas (Hérault) - un bébé requin bleu - 5 août 2018. / © David R
Palavas (Hérault) - un bébé requin bleu - 5 août 2018. / © David R

Surprise dimanche au large de Palavas dans l'Hérault, des pêcheurs ont pris un bébé requin bleu au bout de leur ligne à 4 hameçons. Un poisson de 40 à 50cm environ. Délicatement remonté, le mini-squale a été remis à l'eau, c'est une espèce inoffensive et protégée qui vit dans les mers chaudes.

Par Fabrice Dubault

Apercevoir des requins au large du Languedoc-Roussillon n'est pas si rare. Régulièrement, l'été, des plaisanciers ou des pêcheurs, en photographient ou en prennent dans les filets. Avec la montée de la température de la mer ces derniers jours, au large de l'Hérault et du Gard, ces poissons aimant les eaux chaudes, remontent vers la surface. Et se laissent voir !

Dimanche, entre 4 et 5 km au large de Palavas, 3 amis ont remonté un bébé requin bleu, pris par la queue à un de leurs hameçons.
Damien qui a fait cette prise surprenante à remonter le poisson à l'aide d'une épuisette et l'a remis à l'eau.
 

Christophe Roque a expliqué cette pêche insolite à nos confrères de France Bleu Hérault.
 
 

"Ce requin est remonté à la surface en même temps qu'on remontait nos appâts. Il n'y avait pas de maquereau au bout et il s'est pris dans les lignes d'hameçon. On s'est demandé quel poisson c'était, on pensait à une conque, mais c'était un petit requin bleu, un poisson magnifique de 40 à 60 centimètres. On l'a remis à l'eau aussitôt car c'est une espèce protégée en voie de disparition", raconte un des pêcheurs, Christophe Roque.
 

Ce genre de requin pélagique n'est pas rare en Méditerranée en été. Il vit entre 350 et 800 mètres de profondeur en général, dans des eaux plutôt chaude.
Dimanche, la mer était entre 25 et 27°C.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Bulle, douche nomade à Montpellier

Les + Lus