Hérault : deux agressions de pompiers en 48 heures

Deux agressions de pompiers en l'espace de 48 heures : le président du Conseil départemental de l'Hérault condamne des gestes "intolérables et inacceptables". Des plaintes vont être déposées. 

© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Malgré une campagne de sensibilisation lancée en début d’année, "Touche pas à mon pompier", les sapeurs-pompiers sont toujours régulièrement victimes d’agressions.

Ce week-end dans l’Hérault, en moins de 48 heures, deux d’entre eux ont ainsi été pris pour cible.

D’abord à Montpellier, dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 août : un pompier a reçu un coup de poing de la personne, alcoolisée, qu’il prenait en charge. Puis à Béziers, dans la nuit du samedi au dimanche : alors qu’il portait secours à une femme qui venait d’être défenestrée, un pompier a été blessé par l’agresseur de la victime.
 
 

"Extrême lâcheté"


Des agressions "violentes", d’une "extrême lâcheté", dénonce dans un communiqué Kléber Mesquida, président de Conseil départemental de l’Hérault et président du SDIS 34 :

Je condamne avec la plus grande fermeté ces agressions gratuites sur nos vaillants pompiers qui tous les jours risquent leur vie pour sauver des vies et qui sont intolérables et inacceptables dans une société comme la nôtre.

Kléber Mesquida indique avoir demandé au contrôleur général Eric Florès de déposer plainte contre les auteurs des faits, et en appelle à la "fermeté de l’institution judiciaire" pour que les peines prononcées soient exemplaires, "par respect pour nos sapeurs-pompiers qui doivent pouvoir intervenir en toute sécurité".

 



En 48h, les pompiers de l’Hérault sont intervenus pas moins de 614 fois sur le département, à raison de 13 interventions par heure en moyenne.

 

 

durée de la vidéo: 01 min 34
Hérault : deux agressions de pompiers en 48 heures ©France 3 Occitanie


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pompiers faits divers société violence sécurité