Hérault : un incendie menace une rave-party sauvage et détruit 5 hectares entre Saint-Pargoire et Villeveyrac

© F3 LR
© F3 LR

Dans l'Hérault, un feu a détruit dans la nuit de dimanche à lundi, 5 hectares de végétation sur la commune de Saint-Pargoire, route de Villeveyrac. Plus de 100 pompiers ont lutté contre l'incendie qui progressait vers une rave-party sauvage se déroulant en plaine garrigue à l'ouest de Gigean.

Par Fabrice Dubault


Les sapeurs-pompiers de l’Hérault sont intervenus la nuit dernière, à Saint-Pargoire, route de Villeveyrac, au niveau des éoliennes.

Un départ de feu de garrigue était signalé alors qu’une rave-party sauvage était organisée à proximité. L'incendie a détruit 5 hectares de végétation et a été rapidement maitrisé malgré des conditions météorologiques défavorables.
Autre source de problème pour les pompiers, les voitures des raveurs abandonnées sur les chemins de garrigue. Cela a compliqué et retardé l’accès des secours.

100 pompiers ont été mobilisés ainsi que la colonne de renfort de l’Est de la France positionnée préventivement dans l’Hérault durant la période à risque qui a été engagée dès son arrivée.

Ce lundi matin, l'origine du feu restait suspecte.
 
Hérault : un incendie menace une rave-party sauvage et détruit 5 hectares entre Saint-Pargoire et Villeveyrac
Dans l'Hérault, un feu a détruit dans la nuit de dimanche à lundi, 5 hectares de végétation sur la commune de Saint-Pargoire, route de Villeveyrac. Plus de 100 pompiers ont lutté contre l'incendie qui progressait vers une rave-party sauvage se déroulant en plaine garrigue à l'ouest de Gigean. - F3 LR : J.P.Faure et C.Monteil


Des risques toujours très élevés d'incendie


L’origine du feu de Saint-Pargoire est douteuse et une fois de plus, les pompiers lancent un message d’alerte sur le niveau de risque incendie très élevé appellent à la vigilance citoyenne et à la plus grande prudence.

Pour information, l'emploi du feu à des fins malveillantes est réprimé par le code de pénal et prévoit une peine de 15 ans de réclusion criminelle et 150.000 €uros d’amende.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Nouvelle marque des Pyrénées-Orientales : La 4ème Dimension

Les + Lus