Risque exceptionnel de feux de forêt dans le Gard et l'Hérault ce lundi

Un incendie s'est déclaré à Saint-Clément-de-Rivière, dans l'Hérault, dans la soirée du dimanche 1er septembre / © Delphine Aldebert / FTV
Un incendie s'est déclaré à Saint-Clément-de-Rivière, dans l'Hérault, dans la soirée du dimanche 1er septembre / © Delphine Aldebert / FTV

Le niveau de vigilance exceptionnelle aux risques de feux de forêt a été déclaré dans le Gard et l'Hérault en ce lundi de rentrée. Les effectifs de pompiers ont été renforcés. Il est demandé d'éviter tout emploi du feu près des garrigues et de ne pas circuler, même à pied, dans les massifs.

Par ED

"C'est la première fois cette année que ce niveau de risque est atteint dans le département", prévient la préfecture du Gard.

Le risque de feu de forêt est extrême, ce lundi, sur la partie Est du département, dû à un épisode de Mistral couplé à l’extrême sécheresse de la végétation. Une grande partie du reste du Gard a été placée en vigilance très sévère.

La préfecture appelle la population des zones signalées sur la carte ci-dessous à éviter toute activité susceptible d'émettre des étincelles près de la forêt et à ne pas circuler même à pied dans les garrigues, landes et massifs forestiers.
 
Le risque incendie est indiqué comme extrême sur la partie Est su Gard / © SDIS 30
Le risque incendie est indiqué comme extrême sur la partie Est su Gard / © SDIS 30

Les pompiers du Gard ont signalé sur Twitter que leur effectif avait été pour l'occasion renforcé. 
 
 

Dimanche après-midi encore, un feu de forêt faisait rage dans le secteur de Courbessac, aux portes de Nîmes.
 

Les pompiers font savoir que, compte-tenu de la persistance du vent et de l’absence de pluie, ces précautions sont valables pour l’ensemble de la semaine.

Des renforts dans l'Hérault aussi


Déjà en alerte maximale ce dimanche, le département de l'Hérault va également connaître une des journées les plus à risque de déclencher des feux de forêt de tout l'été. 

Les sapeurs-pompiers appellent à une vigilance maximale alors qu'ils ont reçu des renforts pour faire face à cette journée qui s'annonce compliquée.

"Pour l'occasion une colonne de 12 véhicules de l'Est de la France viendra renforcer les sapeurs-pompiers héraultais, qui eux-mêmes seront fortement mobilisés, puisque plus de 600 hommes et femmes seront prêts à intervenir sur tout le territoire."

 

Incendie près d'une rave party à Villeveyrac


"La vigilance de tout un chacun est essentielle pour éviter une catastrophe", exhortent les sapeurs-pompiers, qui déconseillent l'emploi du feu, les travaux agricoles, public et du bâtiment à proximité des espaces naturels.

La semaine dernière, les sapeurs-pompiers de l’Hérault ont traité 105 départs de feux et mobilisé plusieurs centaines de personnes.

Dimanche soir encore, un feu s'est déclaré entre Saint-Pargoire et Villeveyrac, alors qu'une rave party sauvage était organisée à proximité, ont annoncé les pompiers. Ce feu "à l'origine douteuse" a parcouru 5 hectares et mobilisé une centaine de pompiers. Un autre feu, déclaré sur la commune de Saint-Clément-de-Rivière, a vite été circonscrit.

Jeter un mégot de cigarette dans la nature pourrait avoir des conséquences graves sur l'environnement et les habitations aux alentours.

2019, année la plus incendiaire depuis plusieurs années


Cet été 2019, est l’un des plus incendiaires qu’est connue la région depuis des années.
Cet été 3121 hectares de végétation ont brûlé, contre 452 l’année dernière soit 7 fois plus cet été.

 


En tête de liste des départements les plus touchés l'Aude et le Gard où les surfaces brûlées ont été multipliées par 10 dans l’Aude et jusqu’à 20 dans le Gard.

​​​​​​​Globalement il y a eu le même nombre de départs de feu cette année par rapport aux autres années mais la surface brûlée a été multipliée par 7 par rapport à l'été 2018. Les incendies étaient beaucoup plus virulents en raison notamment de la sécheresse et de la chaleur extrême. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus