Hérault : une touriste anglaise de 16 ans meurt en rentrant de nuit dans son camping de Vias

Une jeune fille, originaire du Royaume-Uni, qui était en vacances avec sa famille est décédée dans la nuit de mercredi à jeudi à Vias, dans l'Hérault. Le drame s'est produit à son retour au camping alors que la victime, ivre selon des témoins, revenait de soirée avec une amie.
Vias (Hérault) : une touriste anglaise de 16 ans meurt en rentrant de nuit alcoolisée dans son camping - 13 août 2020.
Vias (Hérault) : une touriste anglaise de 16 ans meurt en rentrant de nuit alcoolisée dans son camping - 13 août 2020. © F3 LR Y.Le Teurnier.
Ce jeudi, vers 4 heures du matin, une jeune ressortissante anglaise de 16 ans est décédée dans un camping de Vias, près d'Agde, dans l'Hérault.
Elle aurait fait un malaise, en rentrant d'une sortie nocturne, peu avant de rejoindre le camping Farret où elle séjournait avec sa famille.

Malgré l’intervention des secours, au camping, elle est décédée.

Un malaise et une alcoolémie positive ?

Prise de malaise, la jeune victime qui était accompagnée d'une amie est tout de même parvenue à rentrer au camping. Elle a alors été prise en charge par la direction de l'établissement et des campeurs, avant l'arrivée des secours.

L'adolescente de 16 ans, apparemment ivre selon certains témoignages, prise en charge par le médécin du Smur 34 est finalement décédée. Les causes de la mort sont encore à déterminer.

Selon un des gérants du camping sous le choc après le drame, la jeune victime rentrait de soirée quand elle a été victime d'un malaise.

Avant d'arriver au camping, elle s'est sentie mal. Cela s'est passé à l'extérieur. On est venu nous prévenir. Nous lui avons alors porté secours à plusieurs et on l'a ramené au camping. Elle semblait très mal.

Un responsable du camping.

Les auditions des proches et des différents intervenants sont en cours ainsi que l’exploitation des vidéos de surveillance, afin de préciser l’emploi du temps de la victime lors de la soirée et tenter de comprendre l’origine du décès.

Une ouverture d’enquête pour recherche des causes de la mort a donc été décidée par le parquet de Béziers qui a saisi la brigade de gendarmerie de Marseillan. Une autopsie est prévue vendredi matin.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
décès faits divers tourisme économie police société sécurité jeunesse famille vacances sorties et loisirs