INFOGRAPHIES. Les 5 chiffres pour comprendre l'évolution de la délinquance dans l'Hérault

Publié le Mis à jour le

Baisse des cambriolages, baisse de la violence dans les transports de Montpellier mais hausse des vols de véhicules, on vous résume les 5 chiffres à retenir sur la délinquance en 2022 dans l'Hérault.

Chaque semaine, différents chefs de services se réunissent à la préfecture pour une réunion de sécurité intérieure. Habituellement confidentielle, le préfet a décidé d'ouvrir celle du 29 novembre 2022 à la presse pour présenter les chiffres annuels de la délinquance dans le département.

Voici les 5 chiffres à retenir : 

1. Les violences intra-familiales ont augmenté de 22 

Les violences intra-familiales sont "les chiffres dans le rouge" des statistiques sur la délinquance dans l'Hérault. Elles ont augmenté de 22 % et représentent 4 903 victimes en 2022.

Pour tenter de les faire baisser en 2023, la préfecture, la CAF 34 et le département de l'Hérault ont lancé un Observatoire départemental des violences faites aux femmes, sexistes et intrafamiliales le 25 novembre dernier, à l’occasion de la journée internationale dédiée à cette thématique.

Cet observatoire se veut être un lieu centralisé dans le département pour informer et continuer à sensibiliser sur la thématique complexe des violences conjugales et intrafamiliales. Le but sera aussi de collecter des données locales afin de mettre en place de nouvelles actions adaptées au terrain.  

2. Les cambriolages ont diminué de moins de 2 

En 2022, les cambriolages dans l'Hérault ont baissé de 1,73 %, soit 3 798 cambriolages constatés cette année selon les chiffres de la préfecture. "Ce n'est pas encore une baisse significative", conçoit le préfet de l'Hérault, Hugues Moutouh.

"Mais c'est tout de même un effort important pour les forces de l'ordre car 2021 est une année de référence difficile", explique le préfet. Pour calculer cette évolution, les chiffres de 2022 sont comparés avec ceux de 2021, année marquée par la pandémie de Covid-19. Ce n'est donc pas une année "normale" pour les cambriolages puisque la population était confinée. 

3. Les vols de véhicules ont augmenté de 7 

Au total, 2 432 véhicules ont été volés dans l'Hérault en 2022, c'est une hausse de 7 % par rapport à l'année 2021. Cette augmentation notable peut s'expliquer par la pénurie de certains composants et la hausse du prix de certains matériaux, a justifié le préfet de l'Hérault lors de la réunion hebdomadaire de sécurité intérieure du 29 novembre 2022.

4. Les violences dans les transports en commun ont diminué de 13 %

Cette tendance s'explique par la multiplication d'opérations conjointes entre contrôleurs, gendarmes et policiers dans les trams de Montpellier. Ces actions coordonnées entre les différentes institutions de l'ordre existent depuis 2020 mais elles ont été renforcées ces derniers mois à Montpellier.

Plusieurs formes de délits sont contrôlées. Les contrôleurs TAM regardent la validité des titres de transports tandis que la police et la gendarmerie peuvent mener des contrôles d'identité et inspecter les sacs pour lutter contre le trafic de stupéfiants.

Hormis être un lieu de passage et donc de "déplacement de la délinquance", "les transports en commun ont vocation à se développer sur la métropole donc c'est indispensable de rassurer les usagers qui les empruntent", justifie Vanessa Demaria, commandante de gendarmerie de Castelnau-le-Lez.

5. Les vols avec violence ont diminué de 13 

La baisse de cette "délinquance de proximité" a fait l'objet d'une volonté nationale, d'où sa baisse considérable car des efforts particuliers ont été déployés pour y parvenir : "nous avons des objectifs chiffrés de baisse de la délinquance de la part du ministère de l'Intérieur", explique Hugues Moutouh. 

"C'est difficile car il faut se challenger, serrer les vis, multiplier les patrouilles et être de plus en plus sur le terrain pour améliorer la qualité de vie de nos concitoyens". Selon lui, cibler cette "délinquance de la voie publique" est particulièrement important car, au delà d'une politique de chiffres, cela permet aussi de diminuer le sentiment d'insécurité ressenti parfois par les commerçants et habitants montpelliérains dans les rues. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité