JO 2021 : en BMX freestyle, l’Héraultais Anthony Jeanjean chute et voit le podium lui échapper aux Jeux de Tokyo

Seul Français à concourir pour la première épreuve de BMX freestyle aux Jeux Olympiques, Anthony Jeanjean n'est pas parvenu à décrocher une médaille ce dimanche 1er août, s'arrogeant la septième place du classement en finale.
Anthony Jeanjean lors de son second run en finale de BMX freestyle pour les Jeux Olympiques 2021, le 1er août à Tokyo.
Anthony Jeanjean lors de son second run en finale de BMX freestyle pour les Jeux Olympiques 2021, le 1er août à Tokyo. © FAZRY ISMAIL/EPA/Newscom/MaxPPP

Au BMX freestyle, le premier champion olympique de l’histoire est un Australien, Logan Martin. Les espoirs de médaille d’Anthony Jeanjean se sont volatilisés ce dimanche 1er août lors d’une finale qui l’a vu finir à la septième place, sur neuf participants. Un résultat loin des attentes de ce natif de Béziers membre du pôle France de Montpellier, pour la première participation de la discipline aux Jeux.

La veille, le rider de 23 ans avait atteint la quatrième place en qualifications. Un classement "stratégique", selon lui, qui lui permettait de s’élancer en sixième position. Crédité de 78.20 points à l’issue de son premier run, l’Héraultais a souffert d’une chute à son second passage. "Je suis déçu, a-t-il réagi à l’issue de l'épreuve, notre sport se joue sur des détails techniques, et j'ai fait aujourd'hui une erreur technique qui m'a coûté beaucoup."

Anthony Jeanjean abordait pourtant l’échéance avec certaine confiance. "Cette erreur, je ne l'ai pas faite aux entraînements une seule fois en six jours, et je sais qu'avec un run parfait j'allais faire une médaille", a-t-il regretté, évoquant également ses proches, qui pouvaient suivre la finale depuis la France aux alentours de 4h du matin.

On m'avait prévenu que les Jeux Olympiques ne sont pas une compétition comme les autres. C'est le cas. [...] C'est beaucoup plus de travail, de rigueur. C'est beaucoup plus dur à préparer que les autres compétitions. Mais quand je vais préparer Paris, je sais à quoi m'attendre.

Anthony Jeanjean

"Grâce à eux, je vais rebondir pour Paris-2024, a ajouté le freestyler. Aujourd'hui, j'ai beaucoup appris et j'ai hâte d'être à Paris." Un horizon vers lequel regarde également la ville de Sérignan, où le jeune homme est licencié : "Anthony rimera avec Paris", veut-elle croire sur ses réseaux sociaux. En attendant, Tokyo appartient à l'Australien Logan Martin (93.30 points), au Vénézuélien Daniel Dhers (32.05) et au Britannique Declan Brooks (90.80).

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
jeux olympiques sport cyclisme