Cet article date de plus de 3 ans

Lodève : La communauté bouddhiste Lérab ling ouvre ses portes sur fond de scandales

La communauté Bouddhiste Lérab ling accueillait le public ce dimanche sur les contreforts du Larzac, à Roqueredonde, près de Lodève (Hérault) dans un contexte particulier. L'été dernier, le leader spirituel des lieux a dû se retirer après avoir été accusé d'agressions sexuelles et d'abus financier.
Roqueredonde (Hérault) - La communauté Bouddhiste Lérab ling - archives
Roqueredonde (Hérault) - La communauté Bouddhiste Lérab ling - archives © S. Banus
C'est un petit coin de Tibet à quelques kilomètres de Montpellier. Alors quand le lieu ouvre ses portes au public, il répond en masse.

Près de 5000 personnes se sont essayées à la méditation dans le temple Lerab Ling. Et ce malgré le scandale qui a frappé le leader spirituel de cette école de pensée. En juillet dernier, Sogyal Rinpoché, le fondateur du lieu, est mis en cause par d'anciens disciples. Ils l'accusent d'agressions sexuelles et d'abus financiers notamment.



Accusations d'agressions sexuelles et abus financier


C'est un choc pour toute la communauté. Personne aujourd'hui encore, ne veut croire en sa culpabilité. "Pour moi, elles sont complètement infondées ces accusations.Moi, cela fait maintenant onze ans que je travaille ici et je n'ai jamais été témoin d'agissements tels qu'ils ont été décrits dans les journaux," explique Samuel Truscott, Directeur de Lérab Ling.

Les gens qui fréquentent Lerab Ling ont eu un sentiment d'injustices profondes


Un an après ce séisme, le moine s'est retiré mais l'association continue de faire face au scandale. Accusée dans la presse de dérives sectaires, elle a déposé une plainte pour diffamation. "Les gens qui fréquentent Lerab Ling ont eu un sentiment d'injustices profondes. Et ont eu besoin de l'exprimer. Et il y avait besoin de demander à la justice si nous, on est une secte ou pas. La deuxième chose, effectivement, on a senti une baisse d'activité et il y avait un certains nombres de signaux d'alerte qui nous ont fait dire que si on ne réagit pas, c'est peut-être la pérénité du lieu qui pourrait être en jeu.", assure Dominique Hilly, Membre fondateur de Lérab Ling

Aucune plainte n'a été déposée contre Sogyal Rinpoché suite aux accusations de ces anciens disciples. Mais le Dalai Lama a officiellement prononcé sa disgrâce au mois d'août dernier. 

durée de la vidéo: 02 min 08
Temple boudhiste Lérang ring ouvre ses portes


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société religion polémique