Contrôle sur l'A709 à Lunel : 2,3 kg de cannabis découverts dans un Flixbus et 36 infractions routières relevées

Publié le Mis à jour le
Écrit par Valérie Luxey .

2,3 kilos d'herbe de cannabis saisis dans la valise du voyageur d'un Flixbus et 36 infractions au code de la route constatées : c'est le bilan édifiant de contrôles effectués sur l'autoroute A709, à hauteur de Lunel (Hérault). Le passager a été condamné à 9 mois de prison ferme.

C'est une découverte stupéfiante qu'ont faite les gendarmes de l’escadron départemental de sécurité routière de l’Hérault en contrôlant un Flixbus ce 4 octobre 2019 : 2,3 kg d’herbe de cannabis ont été saisis dans la valise d’un voyageur. Par ailleurs, 36 infractions au code de la route ont été relevées sur d'autres véhicules.

 

 

30 excès de vitesse, téléphone utilisé au volant et défauts de contrôle technique


L'opération, menée avec l'appui du groupe d’investigation cynophile de Lunel (Hérault), a eu lieu sur l’autoroute A709. Bilan de ces contrôles inopinés :
 
  • 30 excès de vitesse relevés, dont 3 rétentions de permis,
  • 2 défauts de contrôle technique,
  • 2 utilisations de téléphone au volant,
  • 2 voyageurs d'un Flixbus en possession d’herbe de cannabis


Détention provisoire et passage en jugement


L'un des deux passagers était en possession de 8 grammes de drogue. Il a fait l'objet d'un rappel à la loi. En revanche, le second a été jugé le 9 octobre car il détenait 2,3 kilos d'herbe de cannabis dissimulés dans sa valise. La gendarmerie de l'Hérault précise :
 

D’origine étrangère, il a dans un premier temps été présenté au Parquet de Montpellier à l’issue de sa garde à vue, puis placé en détention provisoire jusqu'à son jugement, ce mercredi.


9 mois de prison ferme et 3 ans d'interdiction de territoire

 
Ce voyageur a été reconnu coupable et condamné à 18 mois de prison, dont 9 avec sursis. Son maintien en détention a été prononcé à l'issue de l'audience. Il écope également de 3 ans d'interdiction du territoire national français.


Fouilles aléatoires


Les gendarmes procèdent régulièrement à cet type de contrôles inopinés. Cette fois, ils étaient porteurs d'une réquisition du Procureur de la République leur permettant de fouiller aléatoirement les véhicules, ce qui a conduit à la découverte de la drogue. Le Flixbus et son chauffeur, quant à eux, étaient en règle.
 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité