Près de Lunel : les corbeaux freux, cauchemar des producteurs de melons

Une colonie de corbeaux freux sème la panique parmi les agriculteurs de Saint-Nazaire-de-Pézan en petite Camargue. Les producteurs de melons sont la cible de cet oiseau qui a décidé d'élire domicile à proximité de ces maraîchers situés en zone Natura 2000.

Depuis 3 ans, les corbeaux freux infligent de graves dégâts aux melons de petite Camargue dans l'Hérault. Une production invendable.
Depuis 3 ans, les corbeaux freux infligent de graves dégâts aux melons de petite Camargue dans l'Hérault. Une production invendable. © Enrique Garibaldi / FTV
Le plumage noir, "le bec fort et les pattes robustes", comme le décrit le site spécialisé oiseaux.net, le corbeau freux se déplace en large colonie.

Jannick Fresquet, un observateur averti de la faune sauvage locale, les a vus arriver il y a 3 ans environ.
"Au début, c'était une population peu importante, puis avec la reproduction, comme ils n’ont pas ou peu de prédateurs, ils sont revenus chaque année plus nombreux. Là on est pratiquement à 300", estime-t-il.
 
Cet oiseau, plus habitué de l'arrière-pays héraultais, est devenu le cauchemar des producteurs de melons, entre Gard et Hérault. Avec son long bec, il les perce et s'attaque aussi aux systèmes d'irrigation.

Les melons troués tournent vite à l'aigre, ils sont invendables, même pour faire des confitures.
Des hectares de melons sont ainsi ravagés par l'oiseau qui n'est pas classé par l'administration comme une espèce susceptible d'occasionner des dégats.

 
Philippe Debattista a perdu toute sa récolte en 2019 sur cette parcelle. 20 000 euros de pertes sèches non indemnisées. Cette année, cet agriculteur bio à Saint-Nazaire-de-Pézan dans l'Hérault a planté de l'orge à la place des melons.

Je vais être obligé d’en tenir compte sur mes parcelles. Comme je tiens compte de la présence d'autres nuisibles pour choisir quoi planter et où.

Philippe Debattista, agriculteur dans l'Hérault

Dans le Lunellois, les roselières sont des zones humides qui servent de filtres entre les milieux terrestres et aquatiques
Dans le Lunellois, les roselières sont des zones humides qui servent de filtres entre les milieux terrestres et aquatiques © Enrique Garibaldi / FTV

Mais le corbeau freux ne s'attaque pas qu'aux melons. Sur la Roselière, la zone humide voisine, il a aussi dévasté les nids des autres espèces, selon Jannick Fresquet.
 

Il n’y a pas un œuf qui ne soit sorti indemne sur ces 30 à 40 hectares, pas un oiseau n'est né ici depuis l'arrivée des corbeaux freux.

Jannick Fresquet, observateur de la faune sauvage

Pour l'instant, les agriculteurs de Saint-Nazaire-de-Pézan n'ont pas trouvé de parade contre les attaques de ces corbeaux.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie nature environnement camargue parcs et régions naturelles
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter