Montpellier : belle année sportive pour les filles du rugby, les basketteuses et l'équipe de natation

Les filles de Montpellier remportent le championnat de France - 18 mai 2019. / © maxppp LAURENT DARD
Les filles de Montpellier remportent le championnat de France - 18 mai 2019. / © maxppp LAURENT DARD

Arrivés au terme de la saison régulière, les clubs sportifs du Languedoc-Roussillon sont en vacances. C’est l'heure de dresser le bilan de l'année. Une année sans titre, excepté celui de championnes de France de rugby pour les joueuses de Montpellier.

Par FD avec F.Hertmann


La saison 2018-2019 conforte le Languedoc-Roussillon dans l'élite du sport français.

C'est l’histoire du célèbre verre à moitié plein ou à moitié vide !
D'un côté, c'est vrai, peu de titre cette saison si ce n'est celui des Montpelliéraines en rugby... Et des porte-drapeaux qui ont buté sur la dernière marche du podium.

En basket féminin, les Gazelles de Lattes-Montpellier ont perdu 2 finales : la Coupe d'Europe et le Championnat de France même s'il aura fallu 5 manches à Lyon pour décrocher le titre.

En rugby, Montpellier battu samedi dernier n'ira pas en 1/2 finale du Top 14. Le MHR n’affrontera donc pas Toulouse, le favori cette année. Un championnat qui a tourné au cauchemar pour Perpignan. L'USAP bon dernier et qui retourne en Pro D2.

En football, il faut noter les très belles saisons en Ligue 1 pour Montpellier 6ème qui a longtemps flirté avec une place européenne et pour le Nîmes Olympique, brillant promu qui termine 9ème.

En handball, encore un championnat dominé par le PSG. Ni les Montpelliérains 2ème au classement général, ni les Nîmois 5ème n'ont pu rivaliser avec le club parisien.

En volley-ball, les Biterroises - les Béziers angels - ont échoué en 1/4 de finale du championnat. De même que Montpellier, battu en play off.
 

15 clubs de haut niveau en Languedoc-Roussillon


Maintenant, il faut aussi regarder le verre à moitié plein.
Si les clubs régionaux n’ont pas atteint la plus haute marche, ils ont été sur tous les podiums. Le Languedoc-Roussillon ne compte pas moins d'une quinzaine de clubs au plus haut niveau.

Y a-t-il d'autre territoire ayant autant d'équipes dans l'élite et dans autant de sports différents ?

Un constat qui concerne en particulier Montpellier. Rappelons la performance des joueuses du MRC qui décrochent leur 8ème titre de championnes de France.
Sans oublier la natation, Montpellier est le 2ème club français avec les nageurs de Philippe Lucas qui ont décroché 10 médailles, dont 6 en or aux derniers championnats d'Europe.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus