29 février : un graphiste de Montpellier milite pour que la date devienne un jour férié

Lukino graphiste à Montpellier militant de la journée de libération du 29 février / © France 3 LR
Lukino graphiste à Montpellier militant de la journée de libération du 29 février / © France 3 LR

Lukino est le chef de file du mouvement de libération du 29 février. Ce graphiste de Montpellier propose que la date du dernier jour de février soit fériée. Selon lui année bissextile ou pas ce jour n'est pas rémunéré dans la plupart des contrats. Autant qu'il soit chômé.

Par Laurence Creusot


Il est né un 29 février. En 1964. Et il pose dans "Aujourd'hui en France" en brandissant une pancarte "Pour un 29 février férié".
Lukino est graphiste à Montpellier et a créé le Mouvement de libération du 29 février.
Même si l'affaire peut faire sourire, elle est basée sur une constatation simple.

Les salaires annualisés sont calculés sur 365 jours. Que l'on travaille un 29 février ou pas. On n'est pas payé plus.

D'où la mise en ligne d'une pétition et la création d'un blog.

Un graphiste de Montpellier lance le mouvement de libération du 29 février / © France 3 LR
Un graphiste de Montpellier lance le mouvement de libération du 29 février / © France 3 LR

A suivre le reportage d'Emilien Jubineau et Bruno Pansiot-Villon.

Montpellier : Lukino milite pour un 29 février férié !
Reportage F3 LR : E.Jubineau et B.Pansiot-Villon - F3 LR

 

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus