• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

4 hommes soupçonnés de viol collectif présentés au parquet de Montpellier

Cité judiciaire de Montpellier / © F3 LR
Cité judiciaire de Montpellier / © F3 LR

Vendredi dernier, une jeune fille a été victime d'un viol collectif dans le quartier de las Rébès, à Montpellier. Quatre hommes auraient abusé d'elle sur le terrain de la ZAD avant d'être mis en fuite par les Zadistes. Interpellés par la police, les suspects sont présentés au parquet ce vendredi. 

Par Sylvie Bonnet

C'est une information de nos confrères de France Bleu Hérault.  Les faits remontent à une semaine mais les suspects sont présentés au parquet ce vendredi . Quatre hommes, dont un mineur de 13 ans, sont soupçonnés d'avoir violé une femme de 19 ans, particulièrement vulnérable, sur le terrain occupé de la ZAD de las Rebès, à Montpellier. 

Un témoignage accablant

La jeune femme a raconté aux enquêteurs que plusieurs garçons se sont relayés pour la violer ce vendredi après-midi en plein cœur de la cité Las Rébès. Une plainte confirmée par les constatations médicales qui attestent du viol.

Les zadistes sont intervenus pour aider la victime

Les faits ont été commis sur le terrain occupé par des militants écologiques opposés à un projet de construction de logements sociaux.  Ce sont les Zadistes qui ont réussi à faire fuir les agresseurs et ont recueilli la jeune femme traumatisée.

Une victime particulièrement vulnérable

Agée de 19 ans, fragile et placée sous tutelle, La jeune femme vit dans des familles d'accueil. Les agresseurs auraient profité de cette fragilité pour abuser d'elle. La victime s'était rendue dans cette cité pour un rendez-vous avec l'un des quatre agresseurs présumés, c'est comme ça que les enquêteurs ont pu remonter la piste et interpeller quatre hommes.

Un mineur de 13 ans parmi les interpellés

Les jeunes ont 17, 18 et 27 ans, et 13 ans pour le plus jeune. Ils ont été arrêtés dans la semaine et placés en garde à vue. Mais la police soupçonne qu'ils étaient plus nombreux pour cette "tournante". Une information judiciaire a été ouverte. Les suspects doivent être présentés au parquet aujourd'hui.

Sur le même sujet

Perpignan : grève des postiers

Les + Lus