Affaire Léa : des élus se mobilisent aux côtés de la famille pour exiger un procès

Les élus signent le livre blanc devant la mairie de Mauguio - Archives / © Emilien Jubineau/ France 3 LR
Les élus signent le livre blanc devant la mairie de Mauguio - Archives / © Emilien Jubineau/ France 3 LR

Parlementaires, élus locaux : ils ont décidé d'ouvrir un livre à la mairie de Mauguio pour soutenir l'action de la mère de Léa. Sa fille est morte après un viol le 1er janvier 2011 à Montpellier. L'accusé a obtenu l'annulation de ses aveux du fait de l'absence d'avocat pendant sa garde à vue.

Par Laurence Creusot

Le 16 mai prochain la chambre d'accusation de Montpellier doit examiner l'appel déposé par la famille de Léa.
Les avocats de l'homme accusé d'avoir violé et tué la jeune lycéenne lors d'une fête de nouvel an demandent désormais un non lieu.
Ils invoquent toujours la rétroactivité de la réforme de la garde à vue obligeant la présence d'un avocat dès les premières heures.

Par ailleurs Gérald Seureau le mis en cause est revenu sur ses premières déclarations et dit aujourd'hui ne plus se souvenir de rien.
Léa est morte dans des conditions horribles sous les coups de son agresseur après avoir été violée.
Gérald Serreau a conduit les enquêteurs jusqu'au corps de la victime.

Ce matin vers 11 h 00 trois élus ont décidé d'ouvrir un livre blanc pour exiger un procès équitable, le député PS Patrick Vignal, la sénatrice PS Marie Thérèse Bruguière et Yvon Bourrel le maire DVG de Mauguio commune proche de Montpellier où la mère de Léa est institutrice.

Le reportage d'Emilien Jubineau et Cédric Métairon
DMCloud:65111
Un livre blanc ouvert à mauguio pour Léa

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus