Affaire des paris suspects du MAHB : le dispositif d'un procès exceptionnel

La salle Pierre Michel théâtre durant deux semaines de ce procès des paris suspects / © France 3 LR / L.Creusot
La salle Pierre Michel théâtre durant deux semaines de ce procès des paris suspects / © France 3 LR / L.Creusot

16 prévenus dont un triple champion du monde de handball, plus de 20 avocats , plus de 70 journalistes accrédités : le procès des paris suspects du MAHB sera un événement médiatisé. Le TGI de Montpellier a donc mis les grands moyens pour accueillir la presse et le public le 15 juin prochain.

Par Laurence Creusot

Deux salles d'audience seront occupées à partir du 15 juin dans la cité judiciaire de Montpellier à partir de 10 h 30.
La salle Pierre Michel où se tiendra l'audience et la salle Jacques Coeur pour permettre au public et aux journalistes de suivre le procès grâce à une retransmission en interne et en direct.
Sur les 100 places de la salle d'audience, 70 seront occupées par les prévenus et leurs avocats. La seconde était nécessaire pour rendre publics les débats.
Parmi les 16 accusés d'escroquerie figurent les plus grands joueurs de handball du moment tous membres du MAHB à l'époque.
Les prévenus du procès des paris suspects du MAHB juin 2015 / © France 3 LR
Les prévenus du procès des paris suspects du MAHB juin 2015 / © France 3 LR

Les médias
La presse sportive, nationale, et internationale fera le déplacement.
"70 journalistes sont accrédités, mais on en attend au total une centaine "a expliqué Christophe Barret le Procureur de la République de Montpellier lors d'une conférence de presse vendredi 5 juin 2015.
10 véhicules de retransmission satellite ont réservé une place devant le tribunal.
Deux prévenus ont demandé l'assistance d'un interprète slovène.

Un dossier conséquent 
Le dossier dépasse les 18 kilos et est trop volumineux pour être transporté sur place.
Le dispositif de sécurité n'a pas été détaillé mais chaque personne devra passer le portique de détecteur de métaux.
Christophe Barret a ausi évoqué le surcoût que représente l'organisation d'un tel procès : 10 000 euros pour la seule retransmission dans une seconde salle. 30 000 euros au total.

France 3 Languedoc Roussillon vous proposera de suivre minute par minute le procès sur ce site, sur tablette et sur l'appli France 3 regions.

Sur le même sujet

Les + Lus