• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Assises de l'Hérault : 2 hommes jugés pour un meurtre perpétré en 2012 à Montady

Antoine Heleria et Jean Joseph Salguero dans le box des accusés devant la cour d'assises de l'Hérault - 1er janvier 2015 / © France 3 LR
Antoine Heleria et Jean Joseph Salguero dans le box des accusés devant la cour d'assises de l'Hérault - 1er janvier 2015 / © France 3 LR

Antoine Heleria et Jean Joseph Salguero comparaîssent de ce lundi 1er au jeudi 4 juin devant la cour d'assises de l'Hérault pour avoir battu à mort un homme dans la nuit du 7 au 8 octobre 2012 à Montady, dans l'Hérault. Le drame avait eu lieu juste après un match OM-PSG.

Par Zakaria Soullami


La victime, un homme de 45 ans, avait été retrouvée par les pompiers au cœur du boulodrome de Montady, près de Béziers, seule, le visage tuméfié et inconsciente. Ils avaient été prévenus par un coup de téléphone. Mais malgré leurs efforts, l'homme avait succombé à ses blessures.

Un témoin avait affirmé avoir vu la victime frappée à coups de poing et de pied sur le boulodrome par des hommes avant qu'ils ne prennent la fuite.
Quelques minutes avant le drame, l'homme battu à mort avait été vu dans un bar du village en train de suivre un match OM-PSG pendant lequel il aurait refusé de payer une bouteille, déchaînant la violence de clients du bar.

Premier jour de procès devant les assises de l'Hérault pour 2 hommes jugés pour un meurtre perpétré en 2012 à Montady
A. Grellier et N. Mutel

Les 3 meurtriers présumés avaient été arrêtés après deux mois de cavale. Depuis, l'un d'entre eux est décédé. Ce sont donc 2 hommes qui comparaîssent pour "violence en réunion ayant entraîné la mort sans intention de la donner".

Début du procès aux assises de l'Hérault ce lundi à 14 h 00. Le principal enjeu sera de déterminer qui est responsable du ou des coups mortels.

Le rappel des faits à Montady, dans l'Hérault en 2012
A. Grellier et N. Mutel

 

A lire aussi

Sur le même sujet

"Essai clinique sauvage" : plutôt une "étude scientifique" pour Henri Joyeux

Les + Lus