Des blessures inquiétantes à quelques jours du coup d'envoi de la saison

Alors que la reprise a sonné pour certains clubs du top 14 en vue de la saison 2014-2015, le bilan physique du MHR fait déjà froid dans le dos. Certains joueurs de Montpellier présentent déjà des blessures inquiétantes et n'ont pu reprendre le chemin de l'entraînement.

Nicolas Mas du MHR en équipe de France en Ecosse - 2014.
Nicolas Mas du MHR en équipe de France en Ecosse - 2014. © maxppp

Lors de visites médicales deux piliers gravement blessés aux cervicales, Bustos et  Figallo se sont vus interdire la pratique du rugby sur le sol français. Touché aux cervicales, le Puma de 26 ans et 22 sélections n’est plus autorisé à jouer en France.
Le médecin spécialisé de la Ligue Nationale de Rugby a classé sa blessure "G3" entraînant une contre-indication totale à la pratique du rugby.
Figallo a décidé de filer en Angleterre (Saracens) en raison d'une réglementation beaucoup moins stricte. On peut alors se demander pourquoi un joueur menacé dans son intégrité physique en France, peut continuer à jouer dans un championnat tout aussi exigeant. 
La santé des  rugbymen n'aurait elle pas la même valeur outre manche? Une anomalie de plus dans le sport moderne. Il serait peut être temps de mettre en place une harmonisation mondial sur le plan médical et sportif avant que des drames à répétition ne surviennent.

Pilier, un métier à risque

Montpellier a donc décidé d’engager deux nouveaux joueurs. L’expérimenté néo-zélandais Chris King (33 ans) et l’international sud-africain, Pat Cilliers (27 ans et 6 sélections).

Ces blessures, alors que l'entraînement ne fait que reprendre, sont surprenantes et soulèvent quelques interrogations sur le rythme du calendrier qui épuisent des organismes soumis à des impacts et de contraintes de plus en plus élevés.
L'international français, pilier du MHR, Nicolas Mas est lui aussi mal en point. Le Catalan de Montpellier 34 ans n'a même pas disputé le dernier test match en Australie en raison d’un état de "fatigue généralisé".
Selon nos confrères de Midi Olympique on apprend que le Nicolas Mas a eu plusieurs malaises vagaux pendant sa sélection australienne. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montpellier hérault rugby rugby sport top 14