Cet article date de plus de 5 ans

Carole Delga reproche à Philippe Saurel de faire du blocage

La présidente PS de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées Carole Delga a assuré vendredi que des travaux importants prenaient du retard à Montpellier, en raison de la non-signature par le président de la Métropole et maire de Montpellier, Philippe Saurel, du Contrat de Plan Etat-Région.

Le CPER, Contrat de Plan Etat-Région, "est signé partout sauf à Montpellier", a déclaré Carole Delga. Philippe Saurel estime de son côté que les demandes de la métropole n'ont pas été pris en compte par la région.

Au niveau des rénovations des logements étudiants ou des travaux de prévention des inondations, "à Montpellier, nous sommes en train de prendre du retard et c'est dommage", a affirmé Mme Delga.


Interrogée sur les raisons du blocage avec Montpellier, Mme Delga s'est contentée de répondre qu'elle ne pouvait "parler à la place de Philippe Saurel".

"Ce que je veux, c'est travailler pour Montpellier, les histoires du passé ne m'intéressent pas", a-t-elle ajouté. "Il y a un temps pour tout", a estimé Mme Delga, rappelant que M. Saurel avait présenté une liste concurrente à la sienne lors des élections régionales de décembre.

Les rapports entre la nouvelle direction de la région LRMP et Philipe Saurel sont extrêmement crispés

Au début de la semaine, une nouvelle étape a été franchie: M. Saurel a pris, contre l'avis de la région et en rupture avec un accord antérieur, la présidence de Montpellier Events, qui contrôle quatre grands équipements culturels et évènementiels de la ville.

Philippe Saurel ne respecte pas un accord. J'en prends acte. Je ne veux pas rentrer dans des attaques personnelles mesquines. Les histoires de revanche: stop !", a réagi vendredi Carole Delga.


La présidente de région s'exprimait lors d'une conférence de presse consacrée à la priorité qu'elle souhaite accordée à l'emploi dans le secteur des bâtiments et travaux publics. Une enveloppe de 800 millions d'euros sera consacrée à ce secteur dans le budget primitif 2016, voté en mai, a-t-elle assuré, promettant des dispositifs adaptés pour les TPE et les PME, notamment en matière d'accès aux marchés publics et aux crédits.

Ancien membre du PS proche de Georges Frêche, Philippe Saurel est entré en dissidence lors des municipales de 2014, qu'il a remportées. Montpellier a perdu son statut de capitale régionale au profit de Toulouse à la suite de la fusion du Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique région occitanie fusion des régions réforme territoriale carole delga philippe saurel