Cet article date de plus de 5 ans

La Compagnie du Vent à Montpellier enregistre des résultats 2015 en nette progression

La Compagnie du Vent, Groupe Engie, a présenté mardi à Montpellier des résultats 2015 en nette progression, avec un chiffre d'affaires de 67 millions d'euros (+22%) et un bénéfice net de 10,4 millions (+21%). En 2016, 7 parc éoliens et 2 solaires seront construit pour 170 millions d'€.
Elles sont arrivées dans la nuit parc éolien de Chasseradès. Elles promettent de partir dimanche ou lundi. Photo d'illustration
Elles sont arrivées dans la nuit parc éolien de Chasseradès. Elles promettent de partir dimanche ou lundi. Photo d'illustration © France3 Languedoc-Roussillon

La société, dont les résultats étaient présentés par son président Thierry Conil, a également vu augmenter sa capacité installée de 42,8% en deux ans, et a réalisé pour 115 millions d'euros d'investissements en 2015 dans le développement éolien et photovoltaïque.

La puissance installée a été multipliée par 4,5 en huit ans et atteignait 450 mégawatts (MW) fin 2015 (dont 375 MW pour l'éolien et 75 MWc pour le solaire photovoltaïque), soit une hausse de 32% en un an.
Ces installations produisent annuellement 750 millions de kilowattheures, soit la consommation électrique, chauffage inclus, d'environ 310.000 personnes.

Dans l'éolien, l'entreprise basée à Montpellier a mis en service au cours de l'année dernière 74 MW, avec le parc de Chemin du Bois Hubert (Oise, 28 MW), le parc des Châtaigniers (Marne, 14 MW) et celui de l'Auxerrois (Yonne, 32 MW).
En novembre 2015, la Compagnie du Vent a conclu un accord visant à céder 49,9% de ces trois parcs éoliens à la Caisse des Dépôts et Consignations afin, explique-t-elle, d'accélérer le développement de ces projets.

En solaire photovoltaïque, en 2015, l'entreprise a presque doublé sa puissance installée (+35,5 MWc) par rapport à 2014 et a été retenue par l'Etat en décembre 2015 pour développer et construire en France sept nouveaux projets solaires photovoltaïques représentant une puissance globale de 64 MWc.

En 2016, la Compagnie du Vent débutera ou préparera la construction de sept nouveaux parcs éoliens (+100 MW) et deux nouvelles centrales photovoltaïques au sol (+24 MW) en France, dont les mises en service sont prévues en 2016 et 2017.
Ces nouveaux sites représentent environ 170 millions d'euros d'investissement.

L'entreprise prévoit ainsi d'ici fin 2017 d'augmenter sa puissance installée de 35% et de passer le cap des 500 MW exploités fin 2016. Face aux fortes oppositions locales que rencontrent notamment certains projets éoliens, la société assure mener des projets "respectueux de l'environnement local" et s'inscrire "dans une démarche de concertation avec l'ensemble des acteurs locaux".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
énergie environnement société énergies renouvelables entreprises économie