Un étudiant de Montpellier lauréat du concours de plaidoiries du Mémorial de Caen

Gaspard Cuenant, étudiant à Montpellier, vainqueur du prix des droits de l'homme au concours de plaidoiries du Mémorial de Caen - 30 janvier 2016 / © Concours de plaidoiries du Mémorial de Caen
Gaspard Cuenant, étudiant à Montpellier, vainqueur du prix des droits de l'homme au concours de plaidoiries du Mémorial de Caen - 30 janvier 2016 / © Concours de plaidoiries du Mémorial de Caen

Le concours de plaidoirie du Mémorial de Caen récompense chaque année des lycéens et des élèves avocats. Gaspard Cuenant, étudiant à Montpellier, a remporté le prix des droits de l'homme grâce à "Un châtiment", sa plaidoirie sur le cas de Raïf Badawi, écrivain et blogueur saoudien incarcéré.

Par Zakaria Soullami


Gaspard Cuenant, étudiant à l'école des avocats Centre Sud à Montpellier, a remporté le prix des droits de l'homme au concours de plaidoiries des élèves avocats du Mémorial de Caen. Il a remporté ce prix grâce à "Un châtiment", sa plaidoirie.

Résumé de la plaidoirie de Gaspard Cuenant :


"Pour ses brillants écrits, Raif Badawi va être arrêté en 2012 et placé au cœur d’une machine infernale et malsaine : une procédure judiciaire interminable qui n’aura pour seul et unique but que de le briser physiquement et mentalement. Il sera finalement condamné à subir dix années d’emprisonnement et à recevoir mille coups de fouet, scindés en plusieurs séances. La même année, le parlement européen lui remettait le prix Sakharov pour la liberté de l’esprit. Raif Badawi est toujours détenu à l’heure qu’il est."

Extrait de la plaidoirie de Gaspard Cuenant, étudiant à Montpellier, vainqueur du prix des droits de l'homme
Concours de plaidoiries du Mémorial de Caen

Le thème de la 6ème édition du concours de plaidoiries des élèves avocats du Mémorial de Caen :

Informer l'opinion publique sur les violations des droits humains dans le monde, porter à sa connaissance des causes peu connues, donner la parole aux défenseurs des droits de l'homme sont les enjeux du concours de plaidoiries. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus