Cet article date de plus de 7 ans

Les étudiants en médecine de Montpellier au théâtre de la vie

Pour la première fois en France, une fac de médecine ajoute des cours de théâtre au cursus de ses étudiants. Le but de l'université de Montpellier est de mieux préparer les futurs personnels médicaux à parler maladie avec les patients ou tout simplement annoncer un diagnostic aux malades.
Montpellier - les étudiants en 4e année de médecine en session théâtre pour mieux aborder la maladie des patients - octobre 2013.
Montpellier - les étudiants en 4e année de médecine en session théâtre pour mieux aborder la maladie des patients - octobre 2013. © F3 LR

 

"Le médecin a besoin d'être un super scientifique. Mais on a oublié que le reste était aussi super important pour la relation avec le patient. Le malade attend qu'on ne lui parle pas comme à une tumeur", souligne Marc Ychou, professeur de cancérologie, également directeur du Site intégré sur le cancer (Siric).


Les 240 étudiants de 4e année de médecine sont concernés par cette innovation.
Durant 4 jours, ils ont pu se mettre en situation avec des acteurs et un metteur en scène.

Des saynètes ont été jouées avec les acteurs que M. Ouaknine a spécifiquement formés. Sur trois thèmes, les "problèmes principaux" des médecins, selon lui: "l'annonce de la maladie, la récidive qui est l'échec de la médecine et le rapport à la famille".



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université santé théâtre éducation