Euro 2016 : les Italiens sont à Montpellier

Montpellier - l'équipe d'Italie à l'entraînement au centre de Grammont- 9 juin 2016. / © F3 LR S.Banus
Montpellier - l'équipe d'Italie à l'entraînement au centre de Grammont- 9 juin 2016. / © F3 LR S.Banus

L'équipe italienne est arrivée à Montpellier où elle a établi son camp de base pour l'Euro-2016. 600 personnes et 70 journalistes ont assisté à l'entraînement de la Squadra ce jeudi matin sur la pelouse de Grammont.

Par VB avec AFP


L'équipe d'Italie est arrivée mercredi soir à Montpellier, où elle a établi son camp de base pour l'Euro 2016. Elle s'entraîne ce matin à Grammont.

Accueillie par 200 personnes


Le car de l'Italie est arrivé de l'aéroport Montpellier Méditerranée vers 22h40, accueilli par les cris de deux cents personnes environ, des locaux mais aussi des tifosi italiens.

L'hôtel Courtyard Mariott, où dormiront les "Azzurri", a lancé l'hymne nationale, "Fratelli d'Italia", à la descente des joueurs du car.

Le gardien et capitaine Gianluigi Buffon, vainqueur à l'applaudimètre, a fait quelques pas en direction de la foule, qu'il a saluée d'une main, avant d'entrer dans l'hôtel.

Arrivée de l'équipe nationale de foot d'Italie le 8 juin au soir à Montpellier pour l'Euro 2016 / © AFP
Arrivée de l'équipe nationale de foot d'Italie le 8 juin au soir à Montpellier pour l'Euro 2016 / © AFP

Malgré les chants insistants des supporters, les joueurs ne sont pas réapparus.
L'Italie commence son tournoi le 13 juin à Lyon contre la Belgique. Elle joue dans le groupe E.

Premier entraînement à Grammont devant 600 personnes et 70 journalistes


Les footballeurs italiens ont testé la pelouse de Grammont ce jeudi matin. L'entraînement a démarré à 10h30.

"Forza Italia!" L'équipe d'Italie a commencé son Euro 2016 par un entraînement public au centre d'entraînement Bernard Gasset du club de Montpellier, dès le lendemain de son arrivée sur le sol français.
Environ 700 personnes, dont la moitié le long de la main courante, ont encouragé les premiers tours de piste de la "Nazionale" sur le terrain Mama Ouattara du centre bâti sur le Domaine de Grammont, le stade où joue l'équipe féminine, troisième de son championnat cette saison.

Montpellier - l'équipe d'Italie à l'entraînement au centre de Grammont- 9 juin 2016. / © F3 LR S.Banus
Montpellier - l'équipe d'Italie à l'entraînement au centre de Grammont- 9 juin 2016. / © F3 LR S.Banus

Sous un beau soleil, les "Azzurri" ont commencé par une réunion en cercle, où le sélectionneur Antonio Conte a pris la parole. Le calme footing d'introduction a permis aux joueurs, tee-shirt turquoise floqué "Italia" en jaune fluo, de saluer les spectateurs, qui les ont accompagné de "Forza ragazzi!" lancés avec un fort accent français.

Les 600 billets avaient été distribués dans les commerces de la métropole les jours précédant l'entraînement public, que chaque équipe doit organiser au moins une fois selon le règlement de l'UEFA.
Quelques invités en plus et environ 70 journalistes complétaient l'assistance.

Les services du MHSC ont soigné dans les dernières minutes la pelouse: une dernière tonte, un passage à neuf du tracé des lignes et un ultime arrosage, puisqu'il faisait déjà 28°C au soleil à 10h00.

Montpellier - les Italiens arrivent pour l'Euro 2016 - 9 juin 2016. / © F3 LR S.Banus
Montpellier - les Italiens arrivent pour l'Euro 2016 - 9 juin 2016. / © F3 LR S.Banus


L'Italie ne doit pas s'occuper de ce qui se dit autour d'elle de positif ou de négatif mais seulement "penser à travailler", a demandé son sélectionneur, Antonio Conte, lors de sa première conférence de presse de l'Euro-2016, jeudi.

Ce qui se dit autour de nous doit vraiment nous concerner très peu, nous devons penser à travailler, à progresser, rester concentrés et honnêtes avec nous-mêmes", a dit le CT (Commissario tecnico) lors de l'inauguration du centre médias de l'Italie pendant l'Euro, "Casa Azzurri", au Parc des expositions de Montpellier, sur la commune de Pérols.


La "Nazionale" doit "obtenir le maximum sans se demander si monte ou descend l'enthousiasme de ceux qui nous aiment ou ne nous aiment pas", a ajouté Conte, qui répondait à une question lui demandant s'il sentait que la confiance grandissait en Italie autour de son équipe.
Le sélectionneur a éludé la question sur le manque de réussite de ses attaquants, répondant que "le plus important est de chercher à se créer des occasions, mais évidemment il est important de les mettre au fond".

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus