Fusillade de Montpellier : une marche blanche en mémoire de Sébastien

Montpellier - marche blanche en mémoire de Sébastien Thomis, 24 ans, tué lors d'une fusillade - 31 août 2014. / © F3 LR
Montpellier - marche blanche en mémoire de Sébastien Thomis, 24 ans, tué lors d'une fusillade - 31 août 2014. / © F3 LR

Une soixantaine de personnes ont défilé, à Montpellier, ce dimanche après-midi, en souvenir de Sébastien Thomis. Le jeune homme de 24 ans est décédé le 26 août au soir. Il a été abattu lors d'une fusillade dans le quartier Lemasson. Son meurtrier a été tué quelques minutes après.

Par Fabrice Dubault


Le drame a marqué les familles et les riverains du quartier Lemasson de Montpellier. Il a fait 2 morts, Sébastien, âgé de 24 ans, tué de plusieurs balles et son agresseur lui même abattu.

Tous lancent un appel au calme.

"Arrêtons... arrêtons, on est des humains. On fait couler le sang bêtement. Il faut arrêter", implore la mère du jeune homme décédé.


Un 3e homme présent lors de la fusillade, mais toujours en fuite, probablement avec l'arme du crime, est activement recherché.

Ce rassemblement dominical en mémoire du jeune homme s'est déroulé dans le calme et le recueillement. Sébastien Thomis sera inhumé jeudi.

Montpellier : marche blanche en mémoire de Sébastien Thomis
Reportage F3 LR : C.Agullo et F.Jobard

Sébastien, dit Thomis, est tombé sous les balles de son agresseur, il y a une semaine.
Il a été abattu dans le hall d'un immeuble du quartier Lemasson, à Montpellier, victime à 24 ans d'une véritable exécution.
Une semaine après ce drame, anéantie par la douleur, sa maman lance un appel à la paix, au calme.

En hommage à Thomis, les copains du quartier ont réalisé une fresque. Ils l'ont peinte juste à côté d'un autre portrait, celui de Salha, un autre enfant du quartier, tué, il y a moins d'un an, devant une discothèque de Montpellier.

Avant de mourir, Sébastien Thomis a réussi à désarmer son agresseur, il a retourné l'arme sur l'homme de 40 ans le touchant lui aussi, mortellement.

Ce soir, la police recherche toujours activement un 3ème individu, qui a pris la fuite avec l'arme.

Montpellier - des fleurs et des bougies en mémoire de Sébastien, tué par balles lors d'une fusillade - 31 août 2014. / © F3 LR F.Jobard
Montpellier - des fleurs et des bougies en mémoire de Sébastien, tué par balles lors d'une fusillade - 31 août 2014. / © F3 LR F.Jobard

Retour sur le drame du 26 août au soir

Samedi soir, selon un témoin interrogé par les policiers, un jeune homme a dans un premier temps abordé deux autres personnes, installées sous le porche d'un petit immeuble du quartier Lemasson, dans le sud de Montpellier.
Il a ouvert le feu, tuant sur le coup l'un des deux jeunes majeurs, selon une source proche de l'enquête.

Le second l'a alors désarmé, avant de le poursuivre et de l'abattre à quelques dizaines de mètres, devant une supérette du quartier, où au cours de la nuit, de nombreux policiers ont tâché derrière une bâche bleue de récolter des indices.
Au total, une dizaine de coups de feu auraient été tirés pendant la double fusillade, survenue vers 20H30.

Les deux victimes ont été identifiées et seraient connues des services de police pour trafic de stupéfiants. Les enquêteurs privilégient une piste liée à ces activités pour expliquer la fusillade, qui a suscité l'émotion dans une ville peu habituée à ce type de règlements de comptes.

A lire aussi

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus