Fusion des régions : une vingtaine de salariés de l'INSEE pourrait déménager à Toulouse

L'hôtel de région à Montpellier. Archives / © PASCAL GUYOT / AFP
L'hôtel de région à Montpellier. Archives / © PASCAL GUYOT / AFP

Avec la fusion des régions, une nouvelle organisation se profile pour les fonctionnaires. Plusieurs d'entre eux risquent de devoir déménager à Toulouse, c'est le cas d'une vingtaine de salariés de l'INSEE. L'établissement régional pourrait voir ses missions diminuer en Languedoc-Roussillon.

Par Zakaria Soullami

 
La fusion des régions crée de l'anxiété, elle pourrait entraîner le départ de plusieurs fonctionnaires vers Toulouse. L'INSEE pourrait être particulièment affectée. Sur les 110 fonctionnaires de l''Institut national de la statistique et des études économiques en Languedoc-Roussillon, une vingtaine pourrait déménager à Toulouse

L'établissement régional va perdre une partie de ses activités, le service "études et diffusion" va notamment être transféré à Toulouse. Le personnel s'inquiète de voir disparaître l'une des grandes missions de l'INSEE en région.

Reportage à Montpellier.
Fusion des régions : inquiétudes à l'INSEE
F. Hertmann et F. Jobard

Pour la direction, qui précise qu'il n'y aura pas de mobilité forcée, il s'agit seulement de concentrer une partie de ses activités dans la capitale toulousaine.

L'INSEE attend de connaître les contours exacts de sa réorganisation, tout comme le rectorat et tous les autres services de l'Etat. Le préfet préfigurateur doit rendre sa copie dans une semaine avant l'arbitrage du gouvernement à la rentrée.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus