Gros feu de garrigue entre Bessan et Vias : trois pompiers blessés, la RD 612A fermée

Le feu de garrigue à Bessan, dans l'Hérault - 15 juillet 2017 / / © S. Naissant / France 3
Le feu de garrigue à Bessan, dans l'Hérault - 15 juillet 2017 / / © S. Naissant / France 3

Un important feu de garrigue et d'herbe s'est déclaré, ce samedi peu après midi, entre Bessan et Vias, dans l'Hérault. Le feu a rapidement pris et la RD612A a été coupée. Trois pompiers ont été blessés légèrement. L'origine du feu est accidentelle, nous ont indiqué les pompiers.

Par Zakaria Soullami

Un gros incendie progresse depuis la mi-journée, entre Bessan et Vias, en bordure de la D612A.

Les images du gros feu de garrigue entre Bessan et Vias
Un important feu de garrigue et d'herbe s'est déclaré, ce samedi peu après midi, entre Bessan et Vias, dans l'Hérault. Le feu a rapidement pris et la RD612A a été coupée. Trois pompiers ont été blessés légèrement. L'origine du feu est accidentelle, nous ont indiqué les pompiers. - France 3 LR - S. Bonnet et C. Monteil

La RD 612A fermée


Vers 16h00, entre 20 et 30 hectares de garrigue et d'herbe étaient partis en fumée, d'après les pompiers héraultais. La RD 612A a été coupée dans les deux sens de circulation et le feu se dirige vers l'autoroute A9, même s'il en est pour l'instant encore loin, selon la même source.

Gros feu de garrigue entre Bessan et Vias


Trois pompiers blessés


Trois pompiers ont été blessés légèrement. Un pompier souffre d'un traumatisme crânien, un autre a été blessé à la jambe, le troisième a eu un "coup de chaud".  Ils ont tout de même dû être transportés vers le centre hospitalier de Béziers.
A 16h30, sept groupes d'intervention de sapeurs-pompiers (soit entre 110 et 140 pompiers) avaient été mobilisés pour intervenir sur ce feu.

Plus de 100 pompiers sont mobilisés sur le feu de Bessan - 15 juillet 2017 / © S. Bonnet / France 3 LR
Plus de 100 pompiers sont mobilisés sur le feu de Bessan - 15 juillet 2017 / © S. Bonnet / France 3 LR

2 Tracker et 3 Canadair sur place


2 Tracker et 3 Canadair sont également sur les lieux pour empêcher la propagation du feu. Les pompiers héraultais doivent, par ailleurs, faire face à trois autres départs de feu à Marseillan (2 hectares parcourus), Saint-André-de-Sangonis (environ 2 hectares) et Florensac (moins d'un hectare).

 

Début de feu accidentel


L'origine du feu est accidentelle, ont indiqué les pompiers héraultais à France 3 Languedoc-Roussillon. Le feu s'est déclaré à cause de "travaux agricoles", précise la même source. L'alerte a tout de suite été donnée. Ce qui a permis aux pompiers d'intervenir rapidement.
 

Le feu de garrigue à Bessan, dans l'Hérault, vu d'hélicoptère - 15 juillet 2017 / © C. Monteil / F3 LR
Le feu de garrigue à Bessan, dans l'Hérault, vu d'hélicoptère - 15 juillet 2017 / © C. Monteil / F3 LR

 

Une quarantaine d'hectares en fumée


Vers 18h00, une quarantaine d'hectares de garrigue et d'herbe étaient partis en fumée, d'après les pompiers héraultais. Au total, entre 230 et 240 pompiers ont été mobilisés.
 

Le feu de garrigue à Bessan, dans l'Hérault - 15 juillet 2017 / © C. Monteil / F3 LR
Le feu de garrigue à Bessan, dans l'Hérault - 15 juillet 2017 / © C. Monteil / F3 LR

Bilan du sinistre deux jours après l'incendie

Au total, ce sont cent hectares qui ont brûlé entre Bessan et Agde ce samedi. Plusieurs agriculteurs ont été impactés et quelques vignes ont brûlé. Et parmi les victimes collatérales du sinistre, des abeilles, en nombre dans ce secteur où un apiculteur, Philippe Masse, possédait une trentaine de ruches destinées à la reproduction. Une grande partie des essaims a péri dans l'incendie.

Laura-Laure GALLY et Sylvie BONNET se sont rendues sur place.
Bessan (34) : Des dizaines de ruches détruites par l'incendie
A Bessan, Laura-Laure Gally et Sylvie Bonnet ont constaté les dégâts avec l'apiculteur sinistré, Philippe Masse. - F3LR

A lire aussi

Sur le même sujet

Montpellier : le Camion du coeur, plus qu'un repas, un réconfort

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne