• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Hélène Mandroux a rencontré à nouveau Jean-Marc Ayrault

Hélène Mandroux, maire PS de Montpellier - 18 novembre 2013. / © F3 LR
Hélène Mandroux, maire PS de Montpellier - 18 novembre 2013. / © F3 LR

C'était, jeudi, la 2e visite en 4 mois, de la maire PS de Montpellier au Premier ministre. L'occasion d'évoquer, encore, le sort d'Hélène Mandroux après les municipales de mars 2014. Déjà le 10 juillet, nous vous annoncions, en exclusivité, la proposition de Matignon, elle semble avoir été réitérée.

Par Fabrice Dubault


La maire de Montpellier a rencontré Jean-Marc Ayrault, jeudi, à Paris. Une 2e entrevue en moins de 5 mois.
Hélène Mandroux avait déjà été invitée à Matignon, le 10 juillet dernier, pour évoquer les municipales à Montpellier.

Le 10 juillet, nous vous dévoilions qu'une "mission interministérielle avait été proposée, ou allait être proposée, à la maire sortante".
Le 11 juillet, nous vous précisions, en exclusivité, les probables teneurs de cette mission. "Cette mission serait consacrée, soit au carrefour méditerranéen, soit à la santé, Hélène Mandroux étant médécin généraliste".

Nos informations avait été démenties, le jour même, par Hélène Mandroux et le service communication de la mairie.
Il semble, aujourd'hui, qu'elles se confirment.


Pour trouver une porte de sortie à Hélène Mandroux, après l'investiture du PS à Jean-Pierre Moure, pour les municipales à Montpellier, une mission "territoires et santé", rattachée au Premier ministre, lui a été proposée.
Rien n'est officiel ou même acté, mais les "deux parties sont amenées à se revoir".

Son acceptation serait synonyme de non candidature dissidente aux municipales à Montpellier. Elle s'engagerait même à ne pas soutenir un autre candidat que Jean-Pierre Moure, tête de liste officielle du PS. Sous-entendu, pas de soutien à Philippe Saurel, l'adjoint à la culture d'Hélène Mandroux, puisqu'il paraît acquis qu'il annoncera une candidature libre, à la mairie de Montpellier, lundi prochain, le 2 décembre.

Le démenti de la mairie de Montpellier en date du 11 juillet 2013

Démenti d'Hélène Mandroux

Face à l'information publiée sur le site de France 3 Languedoc-Roussillon de ce 11 juillet qui évoque une future mission interministérielle qui lui serait attribuée, Hélène Mandroux, maire de la ville de Montpellier, dément une nouvelle fois toute proposition faite par Jean-Marc Ayrault, au cours de leur récent entretien.

«Il n'a été question ni d'une nouvelle mission interministérielle ni d'une prochaine rencontre avec le président de la République. S'il y a des rumeurs ou des hypothèses, ce que je ne peux empêcher, il est plus que dommageable que certains médias s'obstinent à s'en faire l'écho».






A lire aussi

Sur le même sujet

Sète : l’air pollué aux particules fines par les bateaux de croisière

Les + Lus