Laurent Pradeille conteste l'élection du premier secrétaire fédéral de l'Hérault

Laurent Pradeille - PS Hérault - invité du 12/13 de France 3 Languedoc-Roussillon - mai 2011 / © F3 LR
Laurent Pradeille - PS Hérault - invité du 12/13 de France 3 Languedoc-Roussillon - mai 2011 / © F3 LR

Laurent Pradeille, candidat battu jeudi à l'élection au poste de Premier secrétaire fédéral du Parti socialiste de l'Hérault, va déposer un recours au bureau national du PS, a-t-il annoncé dans un communiqué vendredi.

Par Fabrice Dubault


Laurent Pradeille a obtenu 38% des suffrages contre près de 62% à Hussein Bourgi, un ancien collaborateur de Georges Frêche, aujourd'hui décédé, et d'Hélène Mandroux, à la mairie de Montpellier, dont l'élection a mis fin à quelque deux années de mise sous tutelle.

"Au regard des retours d'analyse des bureaux de vote, les irrégularités et les décisions arbitraires de la commission électorale portent sur 500 voix. Nous n'avons donc pas signé les procès verbaux, et nous n'avons pas validé les résultats", écrit-il.
"Une contestation écrite précisera les griefs et sera déposée au bureau national du Parti Socialiste", ajoute-il, mettant notamment en cause la tutelle -dirigée par Alain Fontanel- qui, assure-t-il, a effectué "800 radiations" et "s'est montrée hostile envers (s)a candidature".

Cependant, pour M. Pradeille, M. Bourgi gouvernera les instances tant que sa "coalition hétéroclite (...) n'aura pas éclaté". "Je ne tiens pas à ce que le Parti Socialiste et la fédération de l'Hérault donnent le lamentable et désolant spectacle de l'UMP ces jours-ci", souligne-t-il.

La fédération de l'Hérault a été longtemps dirigée par le sénateur et vice-président du conseil régional du Languedoc-Roussillon Robert Navarro, contre lequel le PS a porté plainte, en avril 2011, sur des soupçons d'irrégularités comptables, en particulier des paiements de billets d'avion.

L'immunité parlementaire de M. Navarro a été levée le 15 mars et il est convoqué devant le juge d'instruction le 11 décembre.

Les scores validés par la commission de récolement pour le 2e tour

La commission de récolemement a validé le score de 38,1 % (1016 voix) pour Laurent Pradeille contre 61,9% (1651 voix) pour Hussein Bourgi, un ancien collaborateur de Georges Frêche, aujourd'hui décédé, et d'Hélène Mandroux, à la mairie de Montpellier, dont l'élection a mis fin à quelque deux années de mise sous tutelle, a précisé la fédération héraultaise dans un communiqué.

A lire aussi

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus