Ligue 1 : les footballeurs de Montpellier tiennent tête au PSG leader 0 à 0

Défense, attaque : des Montpelliérains sur tous les fronts / © FRANCK FIFE / AFP
Défense, attaque : des Montpelliérains sur tous les fronts / © FRANCK FIFE / AFP

5ème match sans défaite pour les footballeurs montpelliérains qui décrochent le match nul face au PSG, leader incontesté de la Ligue 1 cette saison. Un score vierge dans cette 29ème journée de Ligue 1 de football, qui permet au MHSC de s'éloigner un peu plus de la zone de relégation. 

Par Valérie Luxey

Indéniablement, il y a un effet Frédéric Hantz. Depuis l'arrivée de son nouvel entraîneur, en janvier, Montpellier accumule les performances. Celle du jour, un match nul sans but encaissé (0/0) au Parc des Princes, sera sans doute la plus commentée et la plus savourée par des footballeurs au bord de la zone de relégation il y a encnore un mois.
Seulement voilà : semaine après semaine, l'ombre de la descente s'éloigne et l'on en est désormais à la 5ème rencontre sans défaite pour le MHSC. Et à un coup d'arrêt donné aux ambitions du PSG.

Score scellé à la mi-temps

A la mi-temps, il n'y avait toujours aucun but de marqué entre les 2 équipes. Et l'on allait en rester là. Montpellier a tenu tout du long la dragée haute aux Parisiens. Les Héraultais non seulement ont tenu bon en défense face aux assauts répétés du PSG, mais le MHSC est aussi parti à la conquête des buts adverses, avec une tactique offensive de pressing voulue par le coach Frédéric Hantz qui a désorganisé le jeu de Paris.

Penalty évité de justesse

En seconde période, on a tout de même frôlé le penalty à la 57ème minute lorsque l'ancien Montpelliérain Benjamin Stambouli s'est écroulé à l'entrée de la surface, sur un coup d'épaule de Bouddebouz, mais l'abitre n'a pas sifflé. A l'heure de jeu, alors que la physionomie ne changeait pas, Laurent Blanc a alors sorti l'artillerie lourde : l'entraîneur du PSG, ancien joueur du MHSC, a fait entrer Ibrahimovic à la place de Di Maria et Pastore a remplacé Nkunku. En vain.

La blessure de Vitorino Hilton

Mais à la 77ème minute, l'inquiétude : Hilton, qui a remarquablement tenu la défense montpelliéraine jusqu'ici, s'est blessé à la cuisse et a dû sortir, remplacé par Bensabaini. Les Héraultais ont tout de même tenu bon physiquement et mentalement, malgré les tentatives répétées des Parisiens jusqu'aux dernières secondes.

A lire aussi

Sur le même sujet

Max Brail, maire de Lastours, regrette le manque de soutien de la part de l'Etat

Les + Lus