Ligue 1 : Montpellier préserve le nul, 1 partout, face à Valenciennes

Valenciennes (Nord) : le MHSC ouvre la marque par Gaëtan Charbonnier - 17 novembre 2012. / © AFP PHOTO / FRANCOIS LO PRESTI
Valenciennes (Nord) : le MHSC ouvre la marque par Gaëtan Charbonnier - 17 novembre 2012. / © AFP PHOTO / FRANCOIS LO PRESTI

Malmené en première période, Valenciennes a été freiné par Montpellier (1-1), samedi, au stade du Hainaut, lors de la 13e journée de Ligue 1. Un nul, qui faute de victoire fait l'affaire du MHSC à l'extérieur.

Par Fabrice Dubault


Avant les rencontres de dimanche, Montpellier est 14e au classement.
Prochain match : Ligue des champions - 5e journée - mercredi à 20h45 contre Arsenal FC, en Angleterre.
Prochain match de Ligue 1 : dimanche 25 novembre - 14e journée - Montpelier reçoit Bordeaux.

Valenciennes - Montpellier : 1 partout

Gênés et dominés dans la construction du jeu avant la pause, les Valenciennois, sixièmes avant la rencontre, auront la satisfaction de rester invaincus à domicile (7 matchs, quatre victoires, trois nuls).
Mais au fond, eux qui pouvaient enchaîner un troisième succès de rang - ce qui ne leur était plus arrivé depuis février 2010 - et même s'emparer provisoirement de la première place du championnat, ont raté le coche. Ils tenteront de se consoler avec leur quatrième place.

Plus en difficulté après la mi-temps, les joueurs de René Girard, réduits à dix, ont tout même confirmé leur regain de forme en enchaînant une quatrième rencontre sans défaite (une victoire, trois nuls). Les Montpelliérains, qui comme à chaque fois ont inscrit en but en déplacement, restent à la 14e place du classement.
Joueurs et précis en première période, la domination du MHSC a logiquement été récompensée par le premier but en L1 de Gaëtan Charbonnier. Idéalement servi par un long centre de Mounier, l'ex-Angevin a parfaitement croisé sa volée de l'intérieur du pied, que Penneteau n'a pu qu'effleurer (0-1, 15e).
Ils pourront cependant regretter de ne pas avoir optimisé leur temps fort. Les frappes de Cabella (9) et Estrada (10) ont trouvé les poings de Penneteau sur leur route. Les tentatives de Mounier (28) et Charbonnier (33), elles, ont frôlé le cadre. Et Cabella, sur une violente frappe du gauche, l'a même touché sans parvenir à doubler la mise (36).
De l'autre côté du terrain, la meilleure attaque de L1, qui a longtemps abusé de longs ballons, n'est tout de même pas restée stérile. Un numéro du duo Le Tallec-Pujol, alignés ensemble pour la première fois, lui a permis d'inscrire son 27e but de la saison et d'égaliser avant la pause (1-1, 39e).
Revenus avec de meilleures intentions après la mi-temps, les Valenciennois ont raté le break à plusieurs reprises. La frappe de Danic (51) a trouvé Jourdren alors que les têtes de Le Tallec (51) et Isimat (74) n'ont fait qu'effleurer le cadre.

Réduits à dix après l'exclusion justifiée de Saihi (57), les visiteurs n'ont pas pour autant abdiqué, comme le prouve le retourné de Camara repoussé sur son poteau par Penneteau après un moment de flottement étonnant dans la défense valenciennoise (62).
Les entrées de Kadir et Sanchez, puis d'Aboubakar, n'ont pas permis au VAFC de débloquer la situation face à un Montpellier solidaire jusqu'au bout.

Finalement, Valenciennes, qui venait d'enfiler les buts comme des perles chez lui (13 buts lors de ses trois derniers matches à domicile), n'a pas su profiter de sa supériorité numérique face au champion en titre pour grimper, au moins provisoirement, tout en haut de la Ligue 1.

Réaction de René Girard (entraîneur de Montpellier) :

"Vu la tournure des événements, on peut être satisfait de prendre un point. On a un peu manqué de lucidité dans la zone de finition, on en manque pas mal en ce moment. Je ne remets pas l'arbitrage en question, le joueur peut éviter ce genre de tacle à 40 mètres, il faut se maîtriser davantage. Jouer à dix a modifié pas mal de choses.
L'essentiel c'est le mental, le moral. On ne l'avait pas il y a quelques matchs. Ce soir, malgré une petite erreur sur le but, on a vendu chèrement notre peau.
C'est quelque chose de très positif. J'ai toujours eu confiance dans le groupe. Le tout, c'était de revenir à nos valeurs. On les avait un peu oubliées. Ce soir,
si on perdait, c'était moralement compliqué. On ramène un bon point, on est allé le chercher. On n'a rien lâché. Il ne faut pas oublier qu'on a cinq ou six joueurs blessés et un suspendu. Ce qu'on a fait ce soir, ce n'est pas si mal que ça. Je suis très fier des garçons."

DMCloud:13676
Valenciennes (Nord) : Montpellier fait match nul 1 partout
Valenciennes (Nord) : Montpellier fait match nul 1 partout

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus