MAHB : Montpellier condamné à la victoire dans la ville natale de Nikola Karabatic face au Partizan Belgrade

Nis (Serbie) - Nikola Karabatic, dans sa ville natale, avant le match de Ligue des champions contre Belgrade - 18 novembre 2012. / © F3 LR
Nis (Serbie) - Nikola Karabatic, dans sa ville natale, avant le match de Ligue des champions contre Belgrade - 18 novembre 2012. / © F3 LR

Montpellier a impérativement besoin d'une victoire, ce dimanche, face à Belgrade pour continuer à croire aux huitièmes de finale. La rencontre a lieu à Nis, ville natale de Nikola Karabatic. La rencontre reste programmée à 17h.

Par Fabrice Dubault


Les joueurs sont bien arrivés en avion à Belgrade puis en car jusqu'à Nis, où se joue le match de Ligue des champions contre le partizan Belgrade. Normalement à 17h, ce dimanche. Mais les bagages des joueurs, eux, sont toujours en route, suite à priori, à une défaillance d'Air France.
L'équipe n'a ni maillots, ni équipements.

A midi, les instances dirigeantes de la Ligue des champions de handball, ont décidé le maintien du match à l'heure prévue initialement.

Le MAHB doit gagner tous ces matchs pour se qualifier

Avec 2 matchs nuls et une défaite, le MAHB a rendu pour l'instant rendu une copie catastrophique dans une compétition où on attendait des Montpelliérains beaucoup plus forts, compte tenu des effectifs au départ.
La tempête des paris sportifs, qui s'est levée la veille du premier match, constitue une excuse valable pour Montpellier, ambitieux à l'origine mais qui a dû faire depuis avec un effectif amputé.

Montpellier joue à Nis, à 200km de Belgrade, chez Nikola Karabatic

Avec le nul arraché à Flensburg en ouverture, Montpellier peut s'en sortir. Mais le champion de France doit battre deux fois le Partizan Belgrade, l'équipe la plus faible de son groupe, dimanche (17h00) en Serbie et la semaine prochaine à domicile.

Le premier rendez-vous a lieu à Nis, où le Partizan dispute ses matches de Ligue des champions et qui est aussi la ville natale d'un certain Nikola Karabatic, dont le retour, combiné à ceux de Dragan Gajic et Issam Tej, a redonné de la consistance à l'équipe héraultaise, au moins sur le terrain.
Car en coulisses, l'ambiance est glaciale, alors que Luka Karabatic vient de plier bagage pour Aix, et que les blessures de William Accambray et Mathieu Grébille posent de nouvelles difficultés à l'entraîneur Patrice Canayer.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus