• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Meurtre de Mauguio : Martinelli condamné à 20 ans et Holland acquitté

Me Nougaret avocat de Holland avant sa plaidoirie / © France 3 LR
Me Nougaret avocat de Holland avant sa plaidoirie / © France 3 LR

A l'issue de deux heures et demie de délibérations et de 5 jours de procès la cour d'Assises de Montpellier déclare Lorenzo Martinelli coupable du meurtre de Guiseppe Oliva et le condamne à 20 ans de réclusion criminelle. Le jury a suivi les réquisitions de l'avocat général.

Par Laurence Creusot


"Que Martinelli soit condamné mais pour ce qu'il a fait" disait lors de sa plaidoirie Me Abratkiewicz.
Quelques heures plus tard le jury de la cour de Montpellier condamnait à 20 ans de réclusion criminelle, pour meurtre, son client Lorenzo Martinelli 39 ans.
Thierry Holland 41 ans,son co-accusé lui est acquitté.

Pendant plus de quatre ans les deux hommes s'accusent mutuellement du meurtre à Montpellier du dealer italien Guiseppe Oliva. Ils ne sont d'accord que sur un point : ils ont transporté et brûlé son corps le 25 novembre 2009.Le 30 janvier 2015 l'un d'eux sort de prison et l'autre devra purger 20 ans de réclusion.

L'acquittement de Holland

L'avocat général avait expliqué le matin -même :
"Je n'ai pas les moyens de prouver de manière formelle la culpabilité de Holland dans ce meurtre même si des zones d'ombres subsistent..Qui dit doute dit acquittement".
L'avocat général Manon Brignol expliquait encore qu'il ne pourra y avoir requalification des faits en correctionnelle d'où la nécessité en droit d'acquitter Thierry Holland.

L'avocat de Holland avait reconnu la responsabilité de son client dans le recel de cadavre et la dissimulation d'indices. Tout en rappelant qu'il avait déjà fait quatre ans et demi de prison du fait des accusations de Martinelli. 

Juste après l'annonce du verdict Me Nougaret en haut des marches du tribunal disait à la compagne de Holland qui pleurait :"Aimez-vous maintenant c'est tout ce que vous avez à faire."

La condamnation de Martinelli

Avec ses allures de caïd et son mètre 96 Lorenzo Martinelli a occupé les deux tiers du procès. Même si "il assume la mort" comme il le dira dès les premières minutes, jamais il n'expliquera vraiment la façon dont il a tué Oliva le dealer italien ni pourquoi.
"Lorenzo Martinelli a un profil de revendeur violent parfois impitoyable".
L'accusation fera  état des différents actes de violence de Martinelli. En mars 2009 Martinelli menace sa compagne avec une arme. En juin 2009 Martinelli menace l'amant de sa femme. En septembre 2009 c'est au tour d'un restaurateur de Montpellier . Puis en octobre c'est le passage à tabac du colocataire de Martinelli. Il sera hospitalisé. En décembre 2009 Martinelli propose son aide pour enlever un homme. Viennent ensuite les menaces à l'encontre de la famille du dealer sénégalais Riad Zabbal.
"Des violences qui confinent au sadisme" dira l'avocat général. 

La sincérité du personnage sera difficile à établir, ce sera d'ailleurs question centrale de la plaidoirie de Me Abratkiewicz.
Ses aveux tardifs, son ton détaché, sa position de juge de paix : l'attitude de Lorenzi ne le sert pas.

Les jurés de Montpellier n'ont pas cru à cette dispute qui aurait mal tourné entre toxicomanes, "à un accident tragique et regrettable" comme le disait l'accusé à la barre. Ils l'ont déclaré coupable de meurtre et condamné à 20 ans de réclusion.

Montpellier : Martinelli condamné à 20 ans et Holland acquitté
Reportage F3 LR : E.Jubineau et N.Chatail

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Aude : des vendanges inespérées après les inondations d'octobre 2018

Les + Lus