Cet article date de plus de 6 ans

Un mois de juin très pluvieux en Languedoc-Roussillon

Juin 2015 restera dans les annales de la météo comme un mois très arrosé. Il a plu 3 à 5 fois plus en Languedoc-Roussillon qu'un mois de juin normal, selon les départements. Le pic de précipitations a été enregistré le 12 juin avec de violents orages dans l'Aude, l'Hérault et Pyrénées-Orientales.

La présence d'une minimum dépressionnaire entre l'Espagne et la Méditerranée a favorisé depuis une dizaine de jours des pluies orageuses abondantes sur le sud du pays, y compris sur le Languedoc-Roussillon, ce qui est assez inhabituel à cette époque de l'année.

Au contraire, sous l'influence des hautes pressions au-dessus de l'Atlantique et des îles Britanniques, les régions situées au nord de la Loire ont connu un début de mois juin très sec. En Île-de-France, il n'est, par endroit, pas tombé une seule goutte depuis le début du mois. 

Entre le 1er et le 18 juin, il est déjà tombé 137 mm au Cap Bear. Cette quantité exceptionnellement élevée représente près de 4,5 fois la normale d'un mois de juin (31 mm), un mois habituellement sec sur le pourtour méditerranéen.
Alors que le mois est loin d'être terminé, juin 2015 est déjà le deuxième mois de juin le plus pluvieux depuis l'ouverture de la station en 1901 (record détenu à ce jour par juin 1992 avec 173 mm).

À Montpellier, il est tombé 87 mm, soit 3 fois la normale d'un mois de juin entier, dont 79 mm le 12 juin sous un orage violent qui a frappé plusieurs communes de la région dans plusieurs départements : Aude, Hérault et Pyrénées-Orientales.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
météo environnement société agriculture économie sécheresse intempéries