Cet article date de plus de 8 ans

Montpellier : pour une eau du robinet gérée par une entreprise publique ?

Et si l'eau de l'agglo de Montpellier redevenait publique ? Le Collectif 34 le souhaite au moment où les contrats de Veolia, Suez, Saur arrivent à échéance. Des votations à la Suisse étaient organisées à Montpellier, Clapiers et Saussan pour lancer une consultation publique.
"Le choix d’une régie publique autonome repose sur l’idée que l’eau, bien commun indispensable à la vie, n’est pas un bien comme les autres, et que le service de production et de distribution de l’eau potable peut faire l’économie des dividendes qui sont aujourd’hui reversés aux actionnaires des entreprises privées délégataires. Il s’appuie donc sur la volonté d’une gestion plus transparente, avec une facturation à prix coûtant du m3 d’eau. Ce souci de transparence implique également que les usagers siègent dans le conseil d’administration de la régie publique aux côtés des élus et des représentants du personnel."

C'est en ces termes que le collectif eau 34 explique sa position pour un retour de gestion publique de l'eau du robinet. 

louis Pouget le vice président de l'agglomération de Montpellier ne croit pas en la baisse de la facture si Montpellier choisit le retour au public comme paris Ou Lyon.
Le débat est prévu en conseil d'agglo en juillet prochain.
Le reportage de Jean-Philippe Faure et Enrique Garibaldi place de la Comédie


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société consommation