Cet article date de plus de 7 ans

Montpellier éliminé 3 à 2 à Sochaux après prolongation

Sochaux a décroché difficilement sa qualification pour les 8e de finale de la Coupe de la Ligue en s'imposant 3 à 2, à domicile, à l'issue des prolongations face à Montpellier, réduit à 9. Bilan de la soirée pour le MHSC, une élimination de la Coupe, une expulsion et 3 blessés.
Sochaux-Montbéliard - Rémy Cabella attaqué par Lopy - 30 octobre 2013.
Sochaux-Montbéliard - Rémy Cabella attaqué par Lopy - 30 octobre 2013. © AFP PHOTO / SEBASTIEN BOZON

Cette première victoire d'Hervé Renard à la tête du club doubien permettra aux Sochaliens de préparer sereinement la venue de Saint-Etienne samedi à Bonal pour la 12e journée de L1.


Comme il l'avait annoncé, l'entraîneur sochalien a profité de cette rencontre pour opérer des choix forts en confiant notamment l'animation du jeu au jeune milieu de terrain Sanjin Prcic. En vue, l'international espoir bosnien a su saisir sa chance en ouvrant le score juste avant le repos sur un service de Bakambu (39, 1-0).
Renard avait également décidé de titulariser Lionel Zouma dans l'axe en lieu et place du capitaine Cédric Kanté, peu à son avantage ces derniers temps.
L'avantage doubien s'avérait cependant bien éphémère. Montpellier, légèrement fragilisé par la sortie sur blessure du latéral gauche Siaka Thiéné à la demi-heure de jeu, passait aussitôt la vitesse supérieure derrière le duo Cabella/Sanson, particulièrement saignant.

Les deux hommes buttaient dans un premier temps sur le portier sochalien Piérrick Cros avant le repos (42, 44), avant que Sanson n'égalise finalement dès la reprise après un penalty obtenu pour une légère bousculade de Zouma (48, 1-1).
Jean Fernandez a également profité de cette rencontre pour offrir sa première titularisation de la saison à Jamel Saihi, absent depuis près d'un an suite à ses problèmes de genou, et à l'attaquant Emanuel Herrara, une nouvelle fois décevant et remplacé peu après l'heure de jeu par Montano.

Dès le début des prolongations, les Montpelliérains étaient d'abord réduits à dix après la blessure de Morgan Sanson, intervenue après que Jean Fernandez ait effectué ses trois changements, puis à neuf après l'expulsion de Jonas Martin.
Les joueurs de la Paillade ont fini par craquer sur un rush du latéral sochalien Sébastien Corchia (115, 2-1). Roy Contout ajoutait un troisième but (118, 3-1), avant que Stambouli ne réduise en vain le score au terme de cette folle prolongation (120, 3-2).

Jean Fernandez (entraîneur de Montpellier) :

"On a vécu un cauchemar avec cette élimination et les blessures de Thiéné, Sanson et Hilton. On prend un but sur le premier tir de Sochaux. Derrière, on recolle logiquement et il n'était pas illogique d'aller en prolongation. On a un scénario défavorable avec cette prolongation où l'on se retrouve rapidement à neuf. C'est dommage car on a pourtant eu l'occasion de revenir à 2-2, mais le troisième but de Sochaux nous a tué."

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coupe de la ligue montpellier hérault sc sport fc sochaux-montbeliard