• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SOCIÉTÉ
  • SPORT

Montpellier : des policiers en civil aux feux rouges

Feu rouge grillé par une voiture à Montpellier - archives / © maxppp
Feu rouge grillé par une voiture à Montpellier - archives / © maxppp

Un policier en civil posté près des feux pour donner l'alerte si un chauffard passe au rouge ou téléphone. C'est un dispositif renforcé qui surveille désormais la ville de Montpellier. En cause, l'explosion des accidents mortels : 8 victimes pour ce début d'année à Montpellier, contre 3 en 2014. 

Par Sylvie Bonnet

Le dispositif est simple. Un policier (en l'occurrence ce jeudi matin c'était une policière) en civil est posté dans un carrefour, non loin d'un feu tricolore. Lorsqu'une infraction est constatée, l'agent prévient ses collègues motards qui attendent en retrait. Ceux-ci interviennent et verbalisent le contrevenant.
La policière en civil a été témoin ce jeudi de plusieurs infractions. / © F3LR
La policière en civil a été témoin ce jeudi de plusieurs infractions. / © F3LR


Une opération hélas fructueuse

Ce jeudi, l'opération a été menée au Carrefour de l'aéroport international ( près de l'hôtel Mercure). Et les forces de l'ordre ont signalé plusieurs infractions sévères au code de la route, du feu rouge grillé à l'utilisation du téléphone en conduisant, en passant par un défaut de casque pour un deux-roues et un sens interdit...

Un bilan castastrophique pour ce début d'année

Les mauvais chiffres en matière de sécurité routière pour la ville de Montpellier justifient ce dispositif renforcé.  Déjà 8 accidents mortels en seulement 4 mois cette année dans la ville, contre 3 seulement pour toute l'année 2014. Sur les 8 accidents, 3 victimes étaient des piétons, 2 étaient des automobilistes et les 3 derniers circulaient en deux-roues, particulièrement vulnérables en cas de collision.
Feux rouges sous haute surveillance à Montpellier
Emilien Jubineau et Benoît de Tugny ont suivi l'opération de police à Montpellier



Sur le même sujet

Gard : 9 centres postaux en grève illimitée dans les Cévennes

Les + Lus