Le Montpellier volley en mission survie à Sète pour un derby électrique

Le Montpellier Volley lors de sa défaire à domicile face à Saint Nazaire - 7 février 2015 / © Maxppp
Le Montpellier Volley lors de sa défaire à domicile face à Saint Nazaire - 7 février 2015 / © Maxppp

Le club de volleyball de Montpellier est en crise. Il est sur une série catastrophique de 12 défaites lors des 13 derniers matchs. Le Mavuc est actuellement 12ème sur 14 au classement avant un déplacement périlleux, dimanche, à 17h00 à Sète. Le derby promet d'être explosif.

Par Zakaria Soullami


Le Montpellier Volley est en difficulté. C'est un euphémisme. Les Montpelliérains viennent d'enchaîner 5 défaites consécutives et surtout 12 défaites lors des 13 derniers matchs. Une série noire pour un club qui pouvait espérer jouer les premiers rôles en début de saison. L'objectif est désormais clair : éviter de descendre en deuxième division.

Un problème dans la tête ?

La machine montpelliéraine est grippée depuis plusieurs matchs. Le coach a invité ses joueurs à participer à une séance de préparation mentale juste avant l'entraînement pour essayer de surmonter leur crise de confiance.

"On doit utiliser tous les moyens qui sont en notre pouvoir pour essayer d'inverser cette spirale", déclare Loic Lemarec, l'entraîneur du Mavuc.







Victoire capitale face à Sète

Montpellier doit tout faire pour essayer de gagner à Sète, son grand rival. Une équipe qui les avait facilement battu 3-0 au match aller. Prendre une revanche et s'éloigner de la zone des relégables, tels sont les objectifs affichés.

"C'est le moment de tourner la page, (...) il n'est jamais trop tard pour faire de belles choses", lance Rafael Redvitz, passeur du Mavuc.


La pression sera en tout cas sur les épaules montpelliéraines, une défaite les enfoncerait encore davantage dans la crise. Une victoire serait en revanche une surprise et un excellent résultat face à un adversaire supposé être plus fort. 

Reportage à Montpellier.
Grosse pression sur les épaules des Montpelliérains avant le derby à Sète
S. Taponier et F. Detranchant

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Meurtre de Priscillia à Estagel : un jeune homme de 18 ans en garde à vue

Les + Lus